Sports Autres sports

Annie Guay, Sabrina Harbec et Mélodie Daoust brillent chez les Stars 0

journaliste, Québecor Média

Par Jean-François Ducharme

Annie Guay occupe le 3e rang des pointeuses dans la Ligue canadienne féminine de hockey, un exploit remarquable pour une défenseure.

Annie Guay occupe le 3e rang des pointeuses dans la Ligue canadienne féminine de hockey, un exploit remarquable pour une défenseure.

La Longueuilloise Annie Guay, l'Hubertine Sabrina Harbec et l'ancienne joueuse des Lynx du Collège Édouard-Montpetit, Mélodie Daoust, connaissent une saison phénoménale avec les Stars de Montréal, une équipe professionnelle qui évolue dans la Ligue canadienne féminine de hockey. En plus d'accumuler les points à un rythme infernal, les hockeyeuses ont aidé les Stars à remporter 13 victoires contre une seule défaite.

La défenseure Annie Guay, 25 ans, occupe le 3e rang des pointeuses du circuit avec une fiche de 7 buts et 13 passes. Sa coéquipière Caroline Ouellet et la Torontoise Jennifer Botterill, toutes deux membres de l'équipe olympique canadienne, sont les deux seules attaquantes à avoir amassé plus de points jusqu'à présent.

Sabrina Harbec, qui s'est fait connaître lors de la première saison de la Série Montréal-Québec, compile une fiche de 7 buts et 6 mentions d'aide en seulement sept rencontres. Quant à Mélodie Daoust, la jeune de 19 ans a récolté 3 points en une seule rencontre.

Les Stars de Montréal dominent la Ligue canadienne féminine de hockey avec 26 points, 8 points devant Brampton. Suivent ensuite Boston, Toronto et Burlington.

Les anciennes des Lynx rayonnent

Plusieurs anciennes joueuses des Lynx du Collège Édouard-Montpetit s'illustrent sur la scène nationale et aux États-Unis. La garde Élise Caron, qui évolue pour les Redfoxes de Marist dans la NCAA, connaît une autre solide saison avec une moyenne de 5,5 points, 3,4 rebonds, 3,1 passes et un vol de ballon par match. Les Marist, qui ont remporté le titre de la Conférence Metro Atlantic l'an dernier, ont remporté 13 victoires en 15 rencontres.

Trois diplômées du Collège Édouard-Montpetit, soit Émie Simard, Michelle Auger-Bellemare et Marjolaine Gauthier-Théorêt, trônent quant à elles au sommet des pointeuses chez les Citadins de l'UQAM. Auger-Bellemare a marqué 13,1 points par match, Gauthier-Théorêt cumule une moyenne de 12,3 points et 7,6 rebonds alors que Simard a marqué 10,6 points par rencontre. Les Citadins occupent le 2e rang de la division québécoise derrière McGill.

Finalement, la garde Catherine Cloutier cumule 2,4 points et 1,2 rebond avec les Gee Gees d'Ottawa.