Sports Autres sports

Les Lynx sont passées tout près du but 0

François Parenteau
Après avoir tout raflé sur leur passage, les Lynx ont échappé de justesse la médaille d or de la coupe Dodge. Photo : Robert Côté

Après avoir tout raflé sur leur passage, les Lynx ont échappé de justesse la médaille d or de la coupe Dodge. Photo : Robert Côté

LONGUEUIL. Les Lynx d'Édouard-Montpetit ont presque tout gagné cette saison. Tout, sauf le match le plus important. En finale de la coupe Dodge, dimanche, à l'aréna Étienne-Desmarteau de Montréal, elles ont perdu 5 à 2 contre les Patriotes de Saint-Laurent et se contentent donc de la médaille d'argent.

Durant le tournoi à la ronde, Les Lynx, 1res au classement en saison régulière, avaient pourtant dominé les Patriotes, 4es, 5 à 1 et 8 à 4.

Début surprenant

Dès le début du match, les Lynx bombardent le filet adverse, mais la gardienne Bianca Ouellet arrête tout. Saint-Laurent surprend et compte les deux premiers buts. Après une période, les Patriotes mènent 2 à 0.

En milieu de 2e vingt, Émilie Provencher réduit l'écart, et peu après le début de la troisième période, Rika Pilon-Robert égalise la marque.

Le reste du match appartient à Saint-Laurent. La nouvelle équipe championne déjoue deux fois de plus la gardienne Amélie Roy et assure sa victoire avec un but dans un filet désert dans la dernière minute.

«Saint-Laurent a disputé un excellent match, a commenté l'entraîneur-chef des Lynx, Patrick Larivière. De notre côté, on a manqué quelques chances. Notre mauvais début de match nous a obligés à jouer du hockey de rattrapage. Nous sommes revenus dans la partie à 2 à 2, mais l'autre équipe a vite repris l'avance.»

Fier de son équipe

Malgré tout, M. Larivière se dit très fier de cette saison qui prend fin, sa première comme entraîneur-chef. Édouard-Montpetit a terminé au sommet du classement avec seulement deux défaites en 21 matchs. «Je lève mon chapeau à toutes mes joueuses. Nous sommes une grande famille et je suis honoré d'en faire partie», a-t-il déclaré.

En demi-finale, samedi, Édouard-Montpetit a blanchi Dawson 4 à 0. En finale pour la médaille de bronze, Limoilou a aussi muselé l'attaque de Dawson, cette fois par la marque de 2 à 0.

Une victoire des Lynx leur aurait donné un troisième championnat consécutif. Elles auraient été la deuxième équipe à réussir pareil exploit depuis les Cheminots de Saint-Jérôme. De 2003 à 2006, l'équipe des Laurentides a mérité quatre titres d'affilée.