Le palais de justice ouvert, les salles de cour fermées

Jos Morabito cds.redaction@quebecormedia.com
Publié le 12 novembre 2015

Le palais de justice de Longueuil était de nouveau affecté par les grèves tournantes du secteur public, le 12 novembre. Sur la photo, une manifestation du 27 octobre qui avait empêché l'accès au palais.

©TC Media - Archives

Les avocats, accusés et victimes d'actes criminels ont accès au palais de justice de Longueuil ce matin, malgré les grèves tournantes du secteur public. Au moment d'écrire ces lignes, une seule salle de cour était ouverte, mais elle n'était pas accessible au public.

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SCFP), qui représente les employés des palais de justice, a reçu une injonction hier lui ordonnant de laisser le public accéder aux édifices gouvernementaux. Lors de la dernière ronde de grèves tournantes, le 27 octobre, les portes du palais de justice de Longueuil étaient fermées pendant plusieurs heures, forçant le report de certains dossiers.

Les services judiciaires font normalement partie des services essentiels qui doivent être fournis à la population, même en cas de grève.

Selon des avocats et des policiers rencontrés sur place, plusieurs dossiers risquent d'être reportés si les salles de cour demeurent fermées.