La direction des Commissions scolaires veut collaborer avec Moreau

Nouveau ministre de l'Éducation

Annick Oligny annick.oligny@tc.tc Publié le 1 février 2016

Le directeur général de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV), Raynald Thibeault, est aussi le président de l'ADIGECS.

©CPhoto: TC Media – Archives

L'Association des directions générales des commissions scolaires du Québec (ADIGECS) entend collaborer avec le nouveau ministre Pierre Moreau pour faire de l'éducation un chantier prioritaire.

Beaucoup de pain sur la planche attend le nouveau ministre, selon l'association, alors qu'une importante réforme destinée à moderniser la gouvernance et la gestion est sur la table et que les consultations particulières sur le projet de loi n° 86 devaient débuter sous peu.

Président de l'ADIGECS, le directeur général de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV), Raynald Thibeault rappelle que le réseau a connu plusieurs rondes de compressions au cours des dernières années et que des réinvestissements seront nécessaires pour continuer de rehausser la réussite scolaire et de hisser l'éducation au rang de priorité nationale.

«Comme elle l'a fait avec les précédents titulaires, l'ADIGECS offre toute sa collaboration au ministre nouvellement désigné, affirme M. Thibeault. Elle souhaite que M. Moreau, tout au long de son mandat à la tête du deuxième ministère en importance au Québec, s'appuie sur l'expertise des directions générales pour donner suite aux orientations gouvernementales.»

L'ADIGECS qui regroupe 157 directions générales et directions générales adjointes provenant de 69 commissions scolaires.

En manchette

La direction des Commissions scolaires veut collaborer avec Moreau

Nouveau ministre de l'Éducation

Annick Oligny annick.oligny@tc.tc Publié le 1 février 2016

Le directeur général de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV), Raynald Thibeault, est aussi le président de l'ADIGECS.

©CPhoto: TC Media – Archives


L'Association des directions générales des commissions scolaires du Québec (ADIGECS) entend collaborer avec le nouveau ministre Pierre Moreau pour faire de l'éducation un chantier prioritaire.

Beaucoup de pain sur la planche attend le nouveau ministre, selon l'association, alors qu'une importante réforme destinée à moderniser la gouvernance et la gestion est sur la table et que les consultations particulières sur le projet de loi n° 86 devaient débuter sous peu.

Président de l'ADIGECS, le directeur général de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV), Raynald Thibeault rappelle que le réseau a connu plusieurs rondes de compressions au cours des dernières années et que des réinvestissements seront nécessaires pour continuer de rehausser la réussite scolaire et de hisser l'éducation au rang de priorité nationale.

«Comme elle l'a fait avec les précédents titulaires, l'ADIGECS offre toute sa collaboration au ministre nouvellement désigné, affirme M. Thibeault. Elle souhaite que M. Moreau, tout au long de son mandat à la tête du deuxième ministère en importance au Québec, s'appuie sur l'expertise des directions générales pour donner suite aux orientations gouvernementales.»

L'ADIGECS qui regroupe 157 directions générales et directions générales adjointes provenant de 69 commissions scolaires.