Il meurt sous les yeux de sa conjointe et de ses collègues

Happé par un véhicule militaire sur l'autoroute 10

Annick Oligny annick.oligny@tc.tc Publié le 23 février 2016

Un accident de la route a causé la mort de Claude Davidson, le 20 février, sur l'autoroute 10.

©AGENCE QMI

DRAME. Un conducteur du Réseau de transport de Longueuil (RTL) a été happé par un véhicule militaire sur l'autoroute 10, samedi, après une sortie de route. Claude Davidson était sorti de l'autobus dont il était passager afin de vérifier s'il y avait une fuite d'essence.

La présidente du syndicat de RTL, Sylvie Champagne, explique que Claude Davidson se trouvait près de la chaussée parce qu'une odeur d'essence inquiétait les occupants de l'autobus, qui venait de terminer sa course dans le fossé entre les voies de l'autoroute, et dans lequel cinq autres occupants ont été blessés.

«Après le dérapage de l'autobus dans le terre-plein, Claude est sorti et a contourné l'autobus pour s'assurer qu'il n'y avait pas de fuite d'essence. Au même moment, le véhicule militaire a dérapé et l'a fauché», raconte Mme Champagne, d'une voix attristée.

La présidente du syndicat explique que M. Davidson était seul à l'extérieur de l'autobus au moment de l'impact et que par la suite, d'autres employés du RTL, aussi à bord, sont sortis pour lui venir en aide.

L’homme qui conduisait le véhicule militaire a été transporté à l'hôpital à la suite de l'accident. Selon l'officier des affaires publiques pour la 2e division du Canada, le major Yves Desbiens, le militaire se porte bien et a pu sortir du centre hospitalier plus tard dans la journée.

Selon le site internet 45e Nord, le véhicule était une camionnette militaire de type MilCOTs Silverado, et le conducteur était un réserviste du 34e Bataillon de services basé dans l'arr. de Saint-Hubert.

Conditions difficiles

Selon Sylvie Champagne, la chaussée était très glissante et de nombreux dérapages se sont produits au même endroit, au km 22 de l'autoroute 10, en direction est. De fortes bourrasques de vent auraient aussi contribué à faire dévier l'autobus de sa trajectoire.

Le site 45e Nord rapporte que même si la Sureté du Québec (SQ) est responsable de l'enquête, la police militaire s'est rendue sur les lieux de l'accident et une enquête à l'interne devrait avoir lieu afin d'éclaircir les circonstances de la perte de contrôle du conducteur.

Sa conjointe était présente

Seize membres de l'équipe des loisirs du RTL avaient organisé une activité de raquette et se dirigeait vers Lac-Mégantic à bord d’un autobus du réseau, très tôt samedi.

La conjointe de Claude Davidson était présente lors de l'accident qui a couté la vie à l'homme de 48 ans, en plus de nombreux collègue et amis.

Claude Davidson travaillait pour le RTL depuis 2009.

À lire aussiLes marques de sympathies fusent de partout

 

En manchette

L'entraînement est aussi difficile que la conciliation travail-famille

MISSION. Pas facile de planifier deux ans d'entraînement à travers le monde et six mois passés dans l'espace lorsqu'on est père de deux enfants. Voilà le défi premier que devra affronter l'astronaute de Saint-Lambert David Saint-Jacques, qui a appris le 16 mai qu'il s'envolera pour la station spatiale internationale (ISS) en novembre 2018.

Des taxis adaptés nouvelle génération pour Allo Taxi

TECHNOLOGIE. L'entreprise de taxi de Longueuil Allo Taxi s'est munie de véhicules adaptés plus performants et plus écologiques, fonctionnant à la fois au propane et à l'essence. Les fourgons MV-1 ne passeront certainement pas inaperçus!

Il meurt sous les yeux de sa conjointe et de ses collègues

Happé par un véhicule militaire sur l'autoroute 10

Annick Oligny annick.oligny@tc.tc Publié le 23 février 2016

Un accident de la route a causé la mort de Claude Davidson, le 20 février, sur l'autoroute 10.

©AGENCE QMI


DRAME. Un conducteur du Réseau de transport de Longueuil (RTL) a été happé par un véhicule militaire sur l'autoroute 10, samedi, après une sortie de route. Claude Davidson était sorti de l'autobus dont il était passager afin de vérifier s'il y avait une fuite d'essence.

La présidente du syndicat de RTL, Sylvie Champagne, explique que Claude Davidson se trouvait près de la chaussée parce qu'une odeur d'essence inquiétait les occupants de l'autobus, qui venait de terminer sa course dans le fossé entre les voies de l'autoroute, et dans lequel cinq autres occupants ont été blessés.

«Après le dérapage de l'autobus dans le terre-plein, Claude est sorti et a contourné l'autobus pour s'assurer qu'il n'y avait pas de fuite d'essence. Au même moment, le véhicule militaire a dérapé et l'a fauché», raconte Mme Champagne, d'une voix attristée.

La présidente du syndicat explique que M. Davidson était seul à l'extérieur de l'autobus au moment de l'impact et que par la suite, d'autres employés du RTL, aussi à bord, sont sortis pour lui venir en aide.

L’homme qui conduisait le véhicule militaire a été transporté à l'hôpital à la suite de l'accident. Selon l'officier des affaires publiques pour la 2e division du Canada, le major Yves Desbiens, le militaire se porte bien et a pu sortir du centre hospitalier plus tard dans la journée.

Selon le site internet 45e Nord, le véhicule était une camionnette militaire de type MilCOTs Silverado, et le conducteur était un réserviste du 34e Bataillon de services basé dans l'arr. de Saint-Hubert.

Conditions difficiles

Selon Sylvie Champagne, la chaussée était très glissante et de nombreux dérapages se sont produits au même endroit, au km 22 de l'autoroute 10, en direction est. De fortes bourrasques de vent auraient aussi contribué à faire dévier l'autobus de sa trajectoire.

Le site 45e Nord rapporte que même si la Sureté du Québec (SQ) est responsable de l'enquête, la police militaire s'est rendue sur les lieux de l'accident et une enquête à l'interne devrait avoir lieu afin d'éclaircir les circonstances de la perte de contrôle du conducteur.

Sa conjointe était présente

Seize membres de l'équipe des loisirs du RTL avaient organisé une activité de raquette et se dirigeait vers Lac-Mégantic à bord d’un autobus du réseau, très tôt samedi.

La conjointe de Claude Davidson était présente lors de l'accident qui a couté la vie à l'homme de 48 ans, en plus de nombreux collègue et amis.

Claude Davidson travaillait pour le RTL depuis 2009.

À lire aussiLes marques de sympathies fusent de partout