Chrono Aviation investira 10 M$ à l’aéroport de Saint-Hubert


Publié le 2 février 2017

Les propriétaires de Chrono Aviation, Dany et Vincent Gagnon

©Photo: Gracieuseté Chrono Aviation

AFFAIRES. Installée depuis un an à l’aéroport de Saint-Hubert, Chrono Aviation investira sous peu 10 M$ pour y construire un nouvel hangar et tripler son nombre d’emplois sur la Rive-Sud.

Le copropriétaire de l’entreprise spécialisée dans le nolisement d’avion, Dany Gagnon, a confirmé au Courrier du Sud que la construction du hangar de quelques 30 000 pieds carrés, qui pourra accueillir entre quatre et six appareils, se fera au cours de prochains mois.

«Les architectes préparent actuellement les plans et nous attendons le feu vert de Développement Aéroport Saint-Hubert de Longueuil pour démarrer les travaux», précise-t-il.

Les négociations pour la location du terrain sur lequel sera situé le nouvel hangar, qui se déroulent depuis plusieurs mois, devraient se finaliser dans les prochaines semaines.

«Nous aimerions commencer à construire au mois de mai», indique le copropriétaire.

Hangar actuel trop petit

Dany Gagnon ne s’en cache pas: les installations de Saint-Hubert sont devenues trop étroites pour les activités montréalaises de son entreprise, qui a vu le jour à Québec en 2012. Deux nouveaux appareils achetés ce mois-ci, un DASH 8-100 de 32 places et un Falcon 50, rendent l’investissement particulièrement nécessaire.

«On n’a tout simplement plus de place pour ces nouveaux appareils dans notre hangar de Saint-Hubert, précise Dany Gagnon, qui est très fier de ses nouvelles acquisitions. Le Falcon 50 est un jet d’affaires transatlantique qui va permettre à notre clientèle de faire par exemple Saint-Hubert-Paris en moins de temps que les avions commerciaux.»

Chrono Aviation devient ainsi la première entreprise québécoise à offrir à ses clients un jet d’affaires en nolisement.

Nouveaux emplois

La construction du nouvel hangar jumelée à l’arrivée des deux nouveaux appareils se traduira par la création de 20 nouveaux emplois. Des emplois qui s’ajouteront à la dizaine déjà existants à l’aéroport de Saint-Hubert.

En plus de Saint-Hubert, Chrono Aviation possède des installations aux aéroports de Québec et de Rimouski.

Croissance accélérée

Chrono Aviation a vu le jour avec un appareil et deux employés en 2012. Sa croissance accélérée fait que l’entreprise possède maintenant neuf appareils et une soixantaine d’employés.

Avec une dernière année exceptionnelle à l’aéroport de Saint-Hubert, l’entreprise considère maintenant qu’elle a le vent dans les voiles.

«La région de Montréal est pour nous, un vrai beau marché», conclut Dany Gagnon.