Sections

Stationnement à Longueuil: 20 sous de plus dans les poches des usagers de l'application Secunik


Publié le 15 mars 2017

La mesure vise entre autres les stationnements P2 et P5 du Terminus Longueuil.

©Photo: TC Media - Archives

La Ville de Longueuil assumera désormais les frais de transactions de l'application Secunik pour le paiement des frais de stationnements des espaces P2 et P5 du métro Longueuil–Université-de-Sherbrooke, les horodateurs de la rue Saint-Charles ainsi que le stationnement de l'île Charron.

Depuis janvier 2016, les clients peuvent acquitter leur frais de stationnement sur leur téléphone intelligent, via l'application mobile Secunik. Des frais de transaction de 20 sous s'ajoutaient alors au coût du stationnement.

La Ville de Longueuil paiera maintenant ces frais, fixés à 15 sous selon une entente avec le fournisseur Softopti. La dépense annuelle pour la Ville est estimée à 10 000$.

Cette mesure vise à «faciliter et encourager l'usage des fonctionnalités électroniques et modernes».

La période de gratuité de 15 minutes et moins pour les espaces de stationnements P2 et P5 a toutefois été supprimée, en raison de la modernisation des équipements et du retrait des barrières.

«En passant à un système d'horodateur, cette pratique n'était plus pertinente, précise le porte-parole de la Ville, Louis-Pascal Cyr. En effet, la gratuité était principalement pour les gens qui se trompaient de stationnements qui entraient et ressortaient du stationnement immédiatement à l'aide de leur billet,  les autobus, taxis qui venaient déposer et chercher des clients, les remorqueurs.» 

(A.D.)