Écrasement d'avions aux Promenades St-Bruno: le périmètre de sécurité est levé


Publié le 17 mars 2017

©©2017 Denis Germain - photographie sur le v if

COLLISION. Alors que les Promenades St-Bruno ont été évacuées cet après-midi à la suite de l'écrasement de deux aéronefs sur le site du centre commercial, l'important périmètre de sécurité déployé par la Police de Longueuil est désormais levé. Le centre commercial sera toutefois fermé ce samedi.

Les débris des deux aéronefs, qui se sont écrasés sur le site des Promenades St-Bruno après être entrés en collision en plein vol, vendredi midi, ont été évacués.

Un des appareils s'est écrasé dans le stationnement du centre commercial tandis que l'autre s'est retrouvé sur le toit du bâtiment.

L'un des deux pilotes, âgé de 21 ans, est décédé, tandis que le second pilote, 23 ans, a été transporté aux urgences dans un état grave, mais on ne craint pas pour sa vie.

Le Service de police de l'Agglomération de Longueuil (SPAL) confirme que les deux pilotes étaient seuls à bord de leur appareil respectif lorsque l'accident s'est produit. Deux autres personnes ont été transportées à l'hôpital Charles-LeMoyne en raison d'un choc nerveux.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada de même que Transport Canada ont été dépêchés sur place afin de mener leur enquête, qui se poursuit. Tout indique que la collision entre les deux avions serait de nature accidentelle.

Le Bureau de la sécurité des transports a confirmé que les deux appareils étaient des Cessna 152 exploités par l'école de pilotage Cargair, situé dans l'arrondissement de Saint-Hubert. On ne connaît toujours pas l'identité des deux pilotes, ni s'ils sont étudiants de l'école de pilotage, mais le SPAL a confirmé qu'il s’agit de deux hommes. Cargair a préféré ne pas émettre de commentaires pour l'instant. Les deux appareils avaient décollé de l'aéroport de Saint-Hubert.

Les policiers de Longueuil ont demandé aux témoins de la collision de se rendre au restaurant La Cage située tout près des lieux pour rencontrer les enquêteurs. Plus d'une trentaine de personnes ont été entendues.

L'appareil se trouvant sur le toit du centre commercial a été descendu à l'aide d'une grue aux alentours de 21h. Les morceaux des carcasses ont ensuite été transportés à Ottawa afin de déterminer les circonstances du drame.

Et bien que le périmètre de sécurité ait été levé, les Promenades St-Bruno demeureront fermées samedi. 

Avec la collaboration d'Olivier Robichaud et Philippe Lanoix-Meunier

 

©©2017 Denis Germain - photographie sur le v if

©©2017 Denis Germain - photographie sur le v if

©©2017 Denis Germain - photographie sur le v if