Sections

Les rues de Longueuil se refont une beauté


Publié le 20 mars 2017

Les citoyens peuvent signaler la présence d'un nid-de-poule en composant le 311.

©Photo: TC Media - Archives

INVESTISSEMENTS. Pas moins de 91 tronçons de rues de Longueuil feront l'objet de travaux de réfection et de resurfaçage au cours des prochains mois. Sept contrats au coût total de plus de 11 M$ ont été adoptés par le conseil municipal le 14 mars.

Les rues visées par le programme d'amélioration à court terme des chaussées, prévu au Programme triennal d'immobilisations (PTI), sont réparties sur l'ensemble du territoire. Les travaux débuteront en mai et devraient être terminés d'ici la fin de l'été.

«Une diminution significative des nids-de-poule a été constatée ce printemps, comparativement à la même période l’an dernier, ce qui démontre l’efficacité des efforts que nous avons déployés au cours des dernières années pour améliorer notre réseau routier», a indiqué la mairesse Caroline St-Hilaire.

Le conseiller de l'opposition Jacques Lemire a toutefois voté contre l'adoption de ces contrats, n'hésitant pas à les qualifier de "pavage électoral". Il estime que le quartier de Laflèche – dont il est le conseiller – est sous-représenté dans la liste de rues concernées par ces travaux, comparativement à l'arr. du Vieux-Longueuil.

M. Lemire s'est d'ailleurs rapidement fait ramené à l'ordre par la conseillère Monique Bastien, puis par la présidente du conseil Nathalie Boisclair, qui lui a demandé de ne plus répéter ce terme. «Je vais m'abstenir de dire que c'est du "pavage électoral" et je vais demander le vote», a-t-il répliqué lors de l'adoption du contrat suivant.

Selon la conseillère Sylvie Parent, les contrats représentent un investissement de 1,2 M$ dans l'arr. de Greenfield Park, 4,6 MS dans l'arr. de Saint-Hubert et 6 M$ dans l'arr. du Vieux-Longueuil. Ces arrondissements comptent respectivement 3000, 14 000 et 18 000 kilomètres linéaires.

En fonction de ces données, la part d'argent investi pour chacun des arrondissements respecte, à moins de 2% près, leur poids respectif en termes de nombre de kilomètres linéaires.

«On est pas mal correct dans les pourcentages», a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, de nouvelles structures récréatives seront installées dans les aires de jeux des parcs Laflamme, Laviolette, Joseph-Antonio Mantha, Perras, Bourget, Campbell et Daniel-Johnson.

L'ensemble des trois contrats réunissant l'acquisition et l'installation de ces structures se chiffre à près de 550 000$.

Travaux autour de la gare de Saint-Hubert

Le secteur du chemin de Chambly, entre les rues Cuvillier et la route 116, à la hauteur de la gare de train de banlieue, sera réaménagé. Cela permettra le virage à gauche sur le chemin de la Savane. Grâce à l'ajout d'une voie sur la rue Patrick, les autobus pourront l’emprunter pour accéder à la gare de l'Agence métropolitaine de transport, ce qui n'est actuellement pas le cas.

Les feux de circulation seront remplacés. Une deuxième phase de travaux est prévue pour 2018.

Le règlement d'emprunt se chiffre à 10,2 M$, soit 2,7 M$ de plus que ce que prévoyait Longueuil dans son PTI. Des travaux de réfection de l'aqueduc et la reconstruction complète de la chaussée expliquent entre autres cet écart.

Une demande de subvention fait actuellement l'objet de discussion avec l'AMT pour la voie réservée.

Route de l'Aéroport

La route de l'Aéroport subira d'importants travaux, sur une portion d'environ 2,2 km à partir du boul. Clairevue.

Les travaux incluent la fermeture des fossés; l’ajout d’un égout pluvial; le remplacement d’une conduite de refoulement par un égout sanitaire gravitaire; la réfection et l’élargissement de la chaussée; l’ajout de bordures, d'un trottoir, d’une piste cyclable et de plantations; ainsi que le remplacement de l’éclairage de rue.

La chaussée sera élargie à 16 mètres entre les rues Clément-Ader et Roméo-Vachon.

Le projet représente une dépense de 10,8 M$.