Sections

Forte hausse des décès et des pertes liés aux incendies en 2016


Publié le 19 mai 2017

Les anciens locaux de l'entreprise Bois et placages généraux ont été la proie d'un incendie majeur le 22 août 2016.

©TC Media – Archives

Le nombre de décès et la valeur des dommages lors d'incendies ont fortement augmenté en 2016, selon le rapport annuel diffusé aujourd'hui par le Service de sécurité incendie de l'Agglomération de Longueuil (SSIAL).

Quatre personnes sont décédées l'an dernier, dont trois dans le brasier qui a détruit un édifice à logements de la terrasse Turgeon. En moyenne, l'agglomération de Longueuil ne déplore qu'un seul décès par année.

Les pertes matérielles se sont quant à elles élevées à 19,5 M$, en forte hausse par rapport aux 11,2 M$ enregistrés en 2015.

«Il faut savoir que nous travaillons dans un domaine qui est extrêmement imprévisible, explique le directeur du SSIAL Jean Melançon. Les données peuvent varier d'une année à l'autre.»

M. Melançon rappelle que six incendies majeurs expliquent en bonne partie la hausse enregistrée. Les trois plus importants, tous situés dans l'arr. du Vieux-Longueuil, ont enregistrés à eux seuls des pertes totalisant plus de 5 M$.

«Les bâtiments désaffectés sont toujours un enjeu, souligne M. Melançon. Nos pompiers reçoivent cette info lorsqu'ils se rendent sur place et agissent en conséquence.»

Selon le rapport annuel, les pompiers ont malgré tout été en mesure de sauvegarder 97,7 % de la valeur foncière des immeubles affectés par un incendie. Le SSIAL a aussi envoyé, en moyenne, 10 pompiers en moins de 8 minutes, soit un temps de réponse 26 % plus rapide que les normes gouvernementales.

De nombreux changements

L'année 2016 a été une année charnière pour le SSIAL. Rappelons que le nouveau schéma de couverture de risques en incendies est entré en vigueur. Il prévoit des investissements totalisant 40 M$ en bâtiments, en équipements et en ressources humaines.

En plus de la caserne du boul. Moïse-Vincent, qui a ouvert ses portes en 2015, deux nouvelles casernes sont en construction, à Longueuil et à Boucherville. Les travaux devraient être complétés cet automne, respectant les budgets et l'échéancier.

Le SSIAL s'est également procuré un camion de type Raptor l'an dernier, ainsi qu'un nouveau bateau pour ses interventions sur le fleuve. Les appareils de radiocommunication et les appareils respiratoires ont aussi été remplacés.

Douze nouveaux postes ont de plus été créés afin de répondre aux besoins.

«La réorganisation affecte positivement nos pompiers, affirme Jean Melançon. Tout le monde veut une organisation qui fonctionne bien. Mon rôle est de donner les meilleurs outils, les meilleurs bâtiments et les meilleurs équipements à nos équipes.»

Au total, les pompiers ont répondu à 7944 appels d'urgence en 2016, une hausse de 5,6 % par rapport à l'année précédente.