Le Relais pour la vie de Longueuil dépasse ses objectifs avec 170 000$ récoltés


Publié le 10 juin 2017

©©2017 Denis Germain - photographie sur le v if

SOLIDARITÉ. Se tenait hier soir au parc Michel-Chartrand la 15e édition du Relais pour la vie de Longueuil, organisée par la Société canadienne du cancer (SCC). Comme chaque année, la marche nocturne a permis à plus de 400 personnes de célébrer la vie tout en rendant hommage aux survivants, aux malades et aux personnes emportées par le cancer.

©2017 Denis Germain - photographie sur le v if

Plus de 120 survivants ont répondu présent au Relais ce vendredi et ont entamé un premier tour de piste après une cérémonie d'ouverture émouvante, dès 19h30. Bénéficiant de conditions climatiques agréables, une quarantaine d'équipes de marcheurs se sont ainsi relayées pendant 12 heures sur une piste d'environ 1 km afin de récolter des fonds. En guise de symbole d'espoir, mais aussi pour évoquer la mémoire des défunts, près de 950 luminaires ont été allumés tout au long du parcours à la tombée de la nuit.
En plus des diverses activités offertes aux participants, une dizaine d'artistes se sont produits sur la grande scène dressée pour l'occasion. Les Jumelles Barabé, Matt Laurent et Jean-Sébastien Lavoie étaient notamment au programme.

©2017 Denis Germain - photographie sur le v if

L'événement a donc été un succès pour les organisateurs, qui ont dépassé leur objectif fixé à 160 000 $. Un chéque de 170 000 $ a été remis à la SCC et les marcheurs ont redoublé d'efforts jusqu'au petit matin.

Un porte-parole qui donne l'exemple

Rachel Ouimet

Le populaire animateur Dominic Arpin, lui-même survivant, était porte-parole de l'événement pour la 10e année consécutive. Un événement que l'homme de média a dit attendre avec impatience et qui prend une signification toute particulière depuis qu'il a lui-même vaincu un cancer du rein, il y a quatre ans.
«Même si je représente désormais tous les Relais pour la vie, je suis particulièrement attaché à celui de Longueuil, explique Dominic Arpin. J'y viens depuis les débuts et j'y participais en famille. C'est un Relais que je connais bien», assure en souriant le chroniqueur.
«Avant qu'on me diagnostique un cancer, je connaissais la maladie de loin… Aujourd'hui, ça a créé une vraie proximité avec les gens qui participent. En tant que porte-parole, je prépare toujours un discours, mais dès que je me retrouve face aux survivants, l'émotion prend le dessus, je laisse mon papier et je trouve les mots pour leur parler...»
Celui qui a eu la chance de vaincre son cancer est très impliqué auprès de la SCC et s'engage notamment pour promouvoir de saines habitudes de vie.
«On ne se débarrasse jamais du cancer, ajoute-t-il. Il marque nos vies; c'est un choc qui nous habite jusqu'à la fin de nos jours: la peur, la douleur, la convalescence… mais aussi l'amour. Dans ces moments-là, on se rapproche des gens qu'on aime.»
«Le Relais pour la vie me fait du bien; c'est comme une communion, conclut Dominic Arpin. Ça me donne de l'énergie et de la force. Je réalise aussi la chance que j'ai d'être en santé.»

127 M$ de dons depuis 2001

©2017 Denis Germain - photographie sur le v if

Depuis sa toute première édition au Québec, en 2001, l'événement a amassé plus de 127 M$. L’argent recueilli lors du Relais pour la vie permet à la SCC de prévenir davantage la maladie, de financer plus de projets de recherche et de soutenir plus de personnes touchées par le cancer.
Cette année, ce sont 90 Relais pour la vie qui auront lieu partout au Québec entre le 19 mai et le 18 juin.

Pour plus de rensignements visitez relaispourlavie.ca et cancer.ca ou appelez-nous au 1 888 939-3333.

©©2017 Denis Germain - photographie sur le v if