Sections

Unique au monde, une bibliothèque numérique de tablatures en braille voit le jour


Publié le 14 juin 2017

Tommy Théberge et Jean-Pierre Lessard

©Photo: TC Media - Denis Germain

ACCESSIBILITÉ. L'école Musique O Max a conçu une bibliothèque numérique de tablatures de guitare en braille. Jusqu'alors, aucune charte ou code n'existait pour traduire des tablatures pour les non-voyants. Pour ce projet unique au monde, il a suffi… de l'inventer!

La charte créée pour Braille Tab
Photo: TC Media - Ali Dostie

Braille Tab, qui a bénéficié d'une subvention de 14 000$ du gouvernement fédéral, a nécessité un investissement total de 30 000$.

Créer un code simple et accessible

Ce tout nouveau code est né de l'étroite collaboration entre Jean-Pierre Lessard et Tommy Théberge.

«Les musiciens aveugles doivent apprendre par cœur ou fonctionner avec des enregistrements, mais il n'y avait rien de structuré. Il y a plein de trucs sur le web, mais honnêtement, c'est de la <I>junk<I>, tranche M. Théberge. On voulait offrir de la qualité.»

Les défis pour concevoir un code permettant d'exprimer en braille – qui exige une lecture linéaire – une tablature qui se lit sur plus d'une ligne, ont été nombreux.

Musicien professionnel, Jean-Pierre Lessard devait s'assurer que le code demeure près de la «logique» de la théorie de la musique, alors que Tommy Théberge portait davantage attention à la simplicité et l'accessibilité. M. Lessard annotait les chansons et M. Théberge les traduisait.

«Pour pratiquement chacune des chansons que l'on a faites, on a frappé un mur. Il fallait trouver une façon d'expliquer une nouvelle manœuvre, une nouvelle action», explique M. Lessard.

Un comité de musiciens non-voyants – autant des débutants que des guitaristes de niveau plus avancé – ont travaillé à l'élaboration de cette charte, et un programmeur sourd et aveugle a conçu la bibliothèque virtuelle. Des exemples concrets de la volonté de Tommy Théberge de créer de l'emploi chez les personnes avec un handicap visuel.

Vers l'autonomie

Le répertoire de la bibliothèque numérique grandira au fil du temps, et ses créateurs sont aussi ouverts aux demandes spéciales des musiciens.

Dans un souci d'accessibilité, un fichier audio accompagne aussi tous les documents à télécharger. Une zone de tutoriel figure parmi les projets à venir de Braille Tab.

«Jean-Pierre prendra le temps le décortiquer les mouvements, toutes les étapes, relève Tommy Théberge. On veut que ce soit le plus accessible possible pour nos membres.»

Les deux initiateurs du projet souhaiteraient aussi pouvoir offrir un logiciel qui permettrait de traduire automatiquement la chanson codée en braille.

«Ultimement, on veut que les gens soient plus autonomes, qu'ils n'aient pas forcément besoin de nous!» lance M. Théberge.

Ce dernier espère faire connaître Braille Tab à travers le Québec, et même plus. L'équipe entreprendra une tournée et des camps d'été seront offerts en collaboration avec la Fondation des aveugles du Québec.

«On s'adresse aux personnes non voyantes, mais aussi à leur entourage, expose-t-il. Je suis certain que Braille Tab pourra intéresser les enseignants et les écoles spécialisées.»

Braille Tab lancera des campagnes de sociofinancement afin de soutenir la réalisation de ces différents projets.

Comment ça fonctionne ?

Braille Tab, conçu par les fondateurs de l'école de musique de Longueuil Tommy Théberge et Jean-Pierre Lessard, offre un répertoire comptant jusqu'à maintenant une soixantaine de tablatures en braille (20 exercices et 40 chansons), principalement pour débutants mais aussi pour guitaristes intermédiaires et avancés.

Les musiciens non-voyants peuvent télécharger un fichier BRL (braille) et le lire avec un afficheur braille ou encore l'embosser avec un embosseur, à la maison. Un format papier peut aussi être expédié. Les tablatures sont disponibles sur le site, présenté en français et en anglais pour rejoindre le maximum de personnes.

Il en coûte 90$ par an pour télécharger un nombre illimité de tablatures.

«À titre comparatif, faire traduire une page en braille, au privé, peut coûter 30$, relate Tommy Théberge, rencontré le 7 juin, jour du lancement du projet. On ne voulait pas que l'argent soit un frein.»

Pour en savoir plus: www.brailletab.com

Un solo de guitare, selon la charte

©Photo: Gracieuseté

La chanson Bonne fête, en braille.