Sections

Couvert forestier: Saint-Lambert et Saint-Bruno atteignent l’objectif de la CMM

Publié le 13 septembre 2017

À Longueuil, l’indice de canopée métropolitain, déterminé en fonction de la cime des arbres sur le territoire, est de 23,9%.

©Photo: Archives - Le Courrier du Sud

Saint-Lambert et Saint-Bruno-de-Montarville sont les deux seules villes de l’Agglomération de Longueuil dont l’indice de canopée métropolitain, soit le couvert forestier, dépasse l’objectif de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), fixé à 30%.

La CMM a dévoilé l’indice de canopée métropolitain afin de faire le suivi de son Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD). La canopée est la «strate supérieure d’un couvert arborescent, soit l’ensemble des cimes des arbres».

Cet indice a été obtenu grâce à un exercice réalisé à l’été 2015 à partir de photographies aériennes.

La CMM mentionne qu’il s’agit d’un outil pour «caractériser un territoire et contribuer à la gestion des arbres et des boisés».

L’ensemble de l’Agglomération de Longueuil affiche un résultat de 24,3%.

C’est Saint-Bruno-de-Montarville qui compte le meilleur indice de canopée métropolitain, avec un taux de 37,9%. Suivent Saint-Lambert (32,1%), Longueuil (23,9%), Brossard (23,5%) et Boucherville (16,4%).

L’indice global de la CMM est de 25,6%. (A.D.)