Desjardins entre chez Costco avec ses cartes MasterCard

François Normand francois.normand@tc.tc Publié le 22 janvier 2016

Costco, l'un des gros joueurs du commerce de détail au Québec.

©Photo: TC Media - Mélanie Labrecque

ÉCONOMIE. Desjardins frappe un grand coup pour récupérer des volumes chez l'un des plus importants détaillants au Canada.

Les deux nouvelles cartes de crédit Desjardins MasterCard permettront au mouvement coopératif d'entrer dans les grandes surfaces comme Costco.

Les membres Costco peuvent payer leurs emplettes uniquement de trois manières: comptant, par carte débit ou avec une carte de crédit MasterCard.

«Il y a certaines grandes surfaces qui n'acceptaient pas Visa. Ça fait donc partie de notre stratégie de permettre à nos membres de faire affaire avec une carte Desjardins», affirme Richard Lacasse, porte-parole chez Desjardins.

Au Canada, Costco compte 90 entrepôts répartis dans neuf provinces sur dix (il n'y en a pas à l'Île-du-Prince-Édouard), dont 21 sont situés au Québec, selon le site Web de l'entreprise.

En offrant une carte MasterCard, Desjardins souhaite aussi faciliter la vie de ses membres. «Nos membres aiment faire affaire avec un seul émetteur de carte de crédit, c'est plus simple en terme de gestion», dit Richard Lacasse.

Desjardins offrira deux cartes : la carte Desjardins Remises MasterCard et la carte Desjardins Remises World MasterCard.

La première comprend notamment un programme de remise en argent pouvant aller jusqu’à 1% des achats (elle est sans frais annuels).

La seconde a un programme de remises pouvant atteindre jusqu'à 2% des achats (mais avec des frais annuels de 50$).

 

Chaude lutte

Les émetteurs de cartes de crédit se livrent une chaude lutte pour être acceptés chez Costco, où transitent d’énormes volumes de ventes.

En 2014, Capital One a délogé American Express à titre de principal partenaire de crédit du détaillant américain au Canada. Costo Canada avait ainsi mis fin à une association de 15 ans avec American Express.

En manchette

Un marathon à 80 ans, y'a (presque) rien là !

PORTRAIT. Ce ne sont pas ses 80 ans qui vont freiner l'entrain d'Yvette Drapeau, qui parcourra les 42 km du Marathon SSQ Québec-Lévis, le 25 août. Une épreuve tout à fait réalisable à ses yeux, à laquelle elle se mesurera afin d'amasser des fonds pour la Fondation du Centre jeunesse de la Montérégie.

Un autre appel de projet lancé en justice

La députée de Laporte Nicole Ménard a de nouveau invité des organismes œuvrant dans le milieu juridique à soumettre des projets, cette fois pour ceux venant en aide aux victimes d'actes criminels.

Desjardins entre chez Costco avec ses cartes MasterCard

François Normand francois.normand@tc.tc Publié le 22 janvier 2016

Costco, l'un des gros joueurs du commerce de détail au Québec.

©Photo: TC Media - Mélanie Labrecque


ÉCONOMIE. Desjardins frappe un grand coup pour récupérer des volumes chez l'un des plus importants détaillants au Canada.

Les deux nouvelles cartes de crédit Desjardins MasterCard permettront au mouvement coopératif d'entrer dans les grandes surfaces comme Costco.

Les membres Costco peuvent payer leurs emplettes uniquement de trois manières: comptant, par carte débit ou avec une carte de crédit MasterCard.

«Il y a certaines grandes surfaces qui n'acceptaient pas Visa. Ça fait donc partie de notre stratégie de permettre à nos membres de faire affaire avec une carte Desjardins», affirme Richard Lacasse, porte-parole chez Desjardins.

Au Canada, Costco compte 90 entrepôts répartis dans neuf provinces sur dix (il n'y en a pas à l'Île-du-Prince-Édouard), dont 21 sont situés au Québec, selon le site Web de l'entreprise.

En offrant une carte MasterCard, Desjardins souhaite aussi faciliter la vie de ses membres. «Nos membres aiment faire affaire avec un seul émetteur de carte de crédit, c'est plus simple en terme de gestion», dit Richard Lacasse.

Desjardins offrira deux cartes : la carte Desjardins Remises MasterCard et la carte Desjardins Remises World MasterCard.

La première comprend notamment un programme de remise en argent pouvant aller jusqu’à 1% des achats (elle est sans frais annuels).

La seconde a un programme de remises pouvant atteindre jusqu'à 2% des achats (mais avec des frais annuels de 50$).

 

Chaude lutte

Les émetteurs de cartes de crédit se livrent une chaude lutte pour être acceptés chez Costco, où transitent d’énormes volumes de ventes.

En 2014, Capital One a délogé American Express à titre de principal partenaire de crédit du détaillant américain au Canada. Costo Canada avait ainsi mis fin à une association de 15 ans avec American Express.