La société italienne MIOS Elettronica s’établit à Longueuil


Publié le 18 mai 2017

Le conseiller municipal, Éric Beaulieu; le vice-président de MIOS Canada, Massimo Passarella; et la directrice générale de DEL, Julie Ethier.

©Photo: Gracieuseté

AFFAIRES. La société italienne MIOS Elettronica, spécialisée dans les solutions et les dispositifs électroniques pour l’automatisation des trains, a annoncé qu'elle s’implantera à Longueuil afin de desservir le marché ferroviaire nord-américain. L’arrivée de cette entreprise créera 25 emplois et représente des investissements de 2,5 M$ sur trois ans.

MIOS Canada fera la conception de consignateurs d’événements. Ces dispositifs surveillent et enregistrent les données de fonctionnement des locomotives.

«Il existe ici, à proximité de l’aéroport de Saint-Hubert, une forte infrastructure industrielle dans le secteur des transports et un réseau coordonné d'organisations locales, régionales et fédérales, lance le vice-président de MIOS Canada, Massimo Passarella. Nous avons trouvé à Longueuil les bonnes conditions pour assurer la croissance de MIOS, d’autant plus que nous sommes bien localisés pour servir le marché américain.»

L’organisation a conclu un protocole d’entente avec les entreprises Varitron (situé dans l'arr. de Saint-Hubert) et EMM Groupe de en septembre dernier afin de développer le marché nord-américain des systèmes embarqués dans le secteur des transports. MIOS Canada a pour visée de devenir un acteur clé de ce marché évalué à 500 M$ par an.

«De plus en plus d’entreprises de renommée mondiale choisissent Longueuil pour s’établir, se réjouit la mairesse, Caroline St-Hilaire. L’ajout de MIOS Elettronica à notre tissu industriel contribue à consolider ce positionnement et à assurer un développement économique fort, croissant et vivant.»

En octobre 2016, Développement économique de l'agglomération de Longueuil (DEL) a offert une contribution financière de 50 000$ à Varitron afin qu'elle déploie un centre d’excellence en électronique et systèmes embarqués en collaboration notamment avec MIOS Canada.

«Avec une demande croissante pour les technologies que produit notamment l’entreprise, MIOS Canada est très bien positionnée pour garantir sa croissance dans les prochaines années, explique la directrice générale de DEL, Julie Ethier. Nous sommes fiers d’avoir su la convaincre de s’établir dans notre agglomération, qui compte 350 entreprises du secteur des transports, générant 22 000 emplois.»