Les candidates libérales promettent beaucoup d'investissements

Vanessa Picotte vanessa.picotte@tc.tc Publié le 2 octobre 2015

Sherry Romanado (Longueuil—Charles-LeMoyne), Karine Desjardins (Beloeil—Chambly), Alexandra Mendès (Brossard—Saint-Lambert), Brenda Shanahan (Châteauguay—Lacolle)et Lucie Gagnon (Pierre—Boucher— Les Patriotes—Verchères).

©Photo: TC Media - Jean Laramée

ÉLECTIONS. Réunies au local des candidates libérales dans Brossard—Saint-Lambert et Longueuil—Charles—LeMoyne, Alexandra Mendès (Brossard— Saint-Lambert), Sherry Romanado (Longueuil—Charles—LeMoyne), Lucie Gagnon (Pierre—Boucher—Les Patriotes—Verchères), Brenda Shanahan (Châteauguay—Lacolle) et Karine Desjardins (Beloeil—Chambly) ont promis de nombreux investissements sur la Rive-Sud si un gouvernement libéral est élu.

La candidate dans Brossard—Saint-Lambert a affirmé qu'un gouvernement libéral dirigé par Justin Trudeau relancera les discussions sur les soins de santé au Canada et négociera un nouvel accord sur la santé avec les provinces et les territoires, dont un accord de financement à long terme.

«C'est extrêmement important pour nous de garder ce système de santé universel et accessible, qui est très généreux pour tous les Canadiens. Nous voulons aussi investir 3 G$ sur quatre ans pour permettre aux provinces de bonifier leur offre de service de soutien à domicile», a expliqué Mme Mendès.

En matière de soins de santé, le gouvernement libéral s'engage à proposer une collaboration pancanadienne sur l'innovation en santé, augmenter l'offre de services en santé mentale et réduire les coûts liés aux médicaments d'ordonnance.

«Nous voulons baser toutes nos décisions en santé sur des faits et des recherches et c'est  ce qui va contribuer au bien-être de la grande majorité des Canadiens», ajoute-t-elle.

Investissements pour les infrastructures de la région

Plusieurs candidates ont abordé les infrastructures sociales, communautaires et culturelles, dont le volet sur les logements abordables qui correspond à un besoin criant sur l'ensemble du territoire de la Rive-Sud. Les libéraux promettent d'investir plus de 20 G$ sur dix ans.

 «Nous avons l'intention de devenir un leader fédéral pour la mise en place de logement social», a lancé Karine Desjardins.

La candidate dans Longueuil— Charles— LeMoyne a mentionné que plus de 2000 personnes étaient présentement en attente pour obtenir un logement social dans l'agglomération de Longueuil.

«Nous ne pouvons pas attendre une autre élection, nous avons besoin d'investissements majeurs pour aider les gens de notre communauté. Nous avons dit la vérité, oui nous allons faire un déficit jusqu'en 2019, mais nous sommes prêts à investir. C'est presque négligent de ne pas investir maintenant, avec les taux d'intérêt qui sont aussi bas», a ajouté Mme Romanado.

Les aînés au cœur de la campagne

La candidate dans Pierre—Boucher—Les Patriotes—Verchères a rappelé les mesures que son parti va mettre en place pour soutenir les aînés; rétablir l'âge d'admissibilité à la sécurité de la vieillesse à 65 ans, augmenter de 10% le supplément de revenu garanti et majorer les pensions.

«Dans ma circonscription, il y a un haut pourcentage de personnes âgées et je les visite chaque jour dans les résidences. Ces gens-là doivent se battre pour joindre les deux-bouts et c'est injuste», a déclaré la candidate. 

Les candidates libérales promettent beaucoup d'investissements

Vanessa Picotte vanessa.picotte@tc.tc Publié le 2 octobre 2015

Sherry Romanado (Longueuil—Charles-LeMoyne), Karine Desjardins (Beloeil—Chambly), Alexandra Mendès (Brossard—Saint-Lambert), Brenda Shanahan (Châteauguay—Lacolle)et Lucie Gagnon (Pierre—Boucher— Les Patriotes—Verchères).

©Photo: TC Media - Jean Laramée


ÉLECTIONS. Réunies au local des candidates libérales dans Brossard—Saint-Lambert et Longueuil—Charles—LeMoyne, Alexandra Mendès (Brossard— Saint-Lambert), Sherry Romanado (Longueuil—Charles—LeMoyne), Lucie Gagnon (Pierre—Boucher—Les Patriotes—Verchères), Brenda Shanahan (Châteauguay—Lacolle) et Karine Desjardins (Beloeil—Chambly) ont promis de nombreux investissements sur la Rive-Sud si un gouvernement libéral est élu.

La candidate dans Brossard—Saint-Lambert a affirmé qu'un gouvernement libéral dirigé par Justin Trudeau relancera les discussions sur les soins de santé au Canada et négociera un nouvel accord sur la santé avec les provinces et les territoires, dont un accord de financement à long terme.

«C'est extrêmement important pour nous de garder ce système de santé universel et accessible, qui est très généreux pour tous les Canadiens. Nous voulons aussi investir 3 G$ sur quatre ans pour permettre aux provinces de bonifier leur offre de service de soutien à domicile», a expliqué Mme Mendès.

En matière de soins de santé, le gouvernement libéral s'engage à proposer une collaboration pancanadienne sur l'innovation en santé, augmenter l'offre de services en santé mentale et réduire les coûts liés aux médicaments d'ordonnance.

«Nous voulons baser toutes nos décisions en santé sur des faits et des recherches et c'est  ce qui va contribuer au bien-être de la grande majorité des Canadiens», ajoute-t-elle.

Investissements pour les infrastructures de la région

Plusieurs candidates ont abordé les infrastructures sociales, communautaires et culturelles, dont le volet sur les logements abordables qui correspond à un besoin criant sur l'ensemble du territoire de la Rive-Sud. Les libéraux promettent d'investir plus de 20 G$ sur dix ans.

 «Nous avons l'intention de devenir un leader fédéral pour la mise en place de logement social», a lancé Karine Desjardins.

La candidate dans Longueuil— Charles— LeMoyne a mentionné que plus de 2000 personnes étaient présentement en attente pour obtenir un logement social dans l'agglomération de Longueuil.

«Nous ne pouvons pas attendre une autre élection, nous avons besoin d'investissements majeurs pour aider les gens de notre communauté. Nous avons dit la vérité, oui nous allons faire un déficit jusqu'en 2019, mais nous sommes prêts à investir. C'est presque négligent de ne pas investir maintenant, avec les taux d'intérêt qui sont aussi bas», a ajouté Mme Romanado.

Les aînés au cœur de la campagne

La candidate dans Pierre—Boucher—Les Patriotes—Verchères a rappelé les mesures que son parti va mettre en place pour soutenir les aînés; rétablir l'âge d'admissibilité à la sécurité de la vieillesse à 65 ans, augmenter de 10% le supplément de revenu garanti et majorer les pensions.

«Dans ma circonscription, il y a un haut pourcentage de personnes âgées et je les visite chaque jour dans les résidences. Ces gens-là doivent se battre pour joindre les deux-bouts et c'est injuste», a déclaré la candidate.