Stephen Harper réplique aux propos de Jean Chrétien

Publié le 13 septembre 2015

Stephen Harper.

©TC Media - Archives

EN BREF. Le chef conservateur Stephen Harper a réagi dimanche, à Stittsville en Ontario, aux propos de l'ex-premier ministre libéral Jean Chrétien concernant sa politique étrangère.

M. Chrétien a indiqué dans une lettre ouverte samedi ressentir «un mélange de honte et de tristesse» en observant la «réaction froide et dure» du premier ministre sortant face à la crise des réfugiés.

«La grande, grande, majorité des Canadiens sont très fiers de notre pays», a d'abord répondu Stephen Harper.

«Les données disponibles au niveau mondial indiquent que le Canada est le pays le plus admiré du monde et qu'il est plus admiré que jamais», a-t-il ajouté.

Ce dernier n'a pas précisé quand viendra le plan du Parti conservateur pour accélérer l'accueil des migrants au Canada, ni combien d'entre eux pourraient arriver d'ici la fin de l'année.

Le NPD investira dans les soins à domicile

Le chef néo-démocrate a promis hier d'investir 1,8 G$ sur quatre ans dans les soins à domicile, pour ainsi soutenir 41 000 aînés supplémentaires.

Thomas Mulcair s'est de plus engagé à aider les provinces à créer 5000 places additionnelles en soins de longue durée.

Enfin, un gouvernement du NPD améliorerait l'accès aux soins palliatifs et de fin de vie, a indiqué M. Muclair, qui présentait les «premières mesures de son plan pour améliorer le système de santé».

Clarté référendaire: Trudeau attaque Mulcair

Le chef libéral a accusé hier son homologue néo-démocrate de vouloir faciliter l’éclatement du Canada en abrogeant la Loi sur la clarté référendaire.

Justin Trudeau estime que Thomas Mulcair est prêt à «faire de la politique avec tout et n'importe quoi – incluant l'unité de ce pays – pour gagner quelques votes de séparatistes».

En campagne avec M. Trudeau, l'ex-premier ministre Jean Chrétien a dit que les intentions du chef du NPD concernant la Loi sur la clarté référendaire «sont complètement irresponsables».

«M. Trudeau peut continuer sa tournée avec Les Classels, nous, on va regarder vers l'avenir. M. Trudeau sort Jean Chrétien pour ressortir les épouvantails», a commenté Thomas Mulcair.

TC Media