Jour 51 de la campagne

Publié le 21 septembre 2015

Stephen Harper veut injecter 200 M$ supplémentaires pour étendre la couverture Internet haute vitesse.

©TC Media - Archives

Voici quelques faits saillants de la journée de lundi.

Gros débat en français jeudi

Le débat en français de jeudi sur les ondes d'ICI Radio-Canada, aura lieu à 20h. Il est organisé par un important contingent de médias (Radio-Canada, La Presse, Télé-Québec, CBC News, CTV News et Global News) et sera animé par Anne-Marie Dussault. Patrice Roy, chef d'antenne à Radio-Canada, et Yves Boisvert, chroniqueur à La Presse, poseront les questions. Les chefs seront placés ainsi, de gauche à droite: Gilles Duceppe, Stephen Harper, Tom Mulcair, Elizabeth May et Justin Trudeau.

Des millions pour les anciens combattants

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, a annoncé un plan d'investissement de 454 millions $ afin d'améliorer la santé et les bénéfices versés aux anciens combattants canadiens. «Je vais m'assurer que le gouvernement honore tous les sacrifices de nos anciens combattants et pour faire en sorte qu'ils reçoivent les services et les bénéfices qu'ils ont chèrement mérités», a déclaré M. Mulcair, de passage en Nouvelle-Écosse. Les soins en santé mentale et les soins à long terme sont dans la mire des néo-démocrates. Tout comme le programme d'indépendance, qui procure des services d'entretien de maison et qui encourage les anciens combattants plus âgés à demeurer la maison plutôt qu'en foyer.

Le niqab encore dans les discussions

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, a été accusé par Justin Trudeau d'instrumentaliser l'enjeu du niqab pour gagner la faveur de plus d'électeurs. M. Duceppe a rétorqué qu'il fallait débattre dans la campagne de cet enjeu social. Le chef bloquiste a par ailleurs qualifié d'«inacceptables» les propos du candidat Jacques Tremblay, qui avait encensé sur Facebook le Front national, un parti d'extrême droite français.

Harper et la marine

Stephen Harper a ridiculisé la promesse du chef libéral Justin Trudeau d’annuler l’achat des F-35, de se procurer des avions militaires à un meilleur prix et de transférer les économies vers la construction de navires militaires. M. Harper, aussi de passage en Ontario, a dit que les chantiers maritimes sont bien occupés grâce aux contrats de la Marine royale canadienne, oubliant toutefois que le chantier naval Davie à Lévis est au point mort depuis plusieurs mois, là où les députés Jacques Gourde et Steven Blaney cherchent à se faire réélire.

Élections Canada avertit ses employés

Ces employés ont été avisés d’être à l’affût des tactiques de plus en plus sophistiquées destinées à décourager, ou même à empêcher, les électeurs de voter. Élections Canada les a avertis que les tactiques utilisées pour supprimer les votes de certaines catégories d’électeurs, qui sont de plus en plus populaires aux États-Unis, risquent de s’étendre à d’autres pays, dont le Canada. La révolution numérique a alimenté l’analyse intensive de données par des partis politiques américains en vue de cibler les gens qui appuient leurs rivaux, pour ensuite trouver des méthodes pour les empêcher de voter.

Un cadre pour les garderies

Justin Trudeau a promis de consulter les provinces pour mettre sur pied un nouveau «cadre national en matière d’éducation préscolaire et de garde d’enfants», dans les 100 premiers jours d’un gouvernement libéral. Les libéraux assurent que ce «cadre» n’empiéterait pas sur les compétences des provinces. De plus, M. Trudeau a demandé à ce que la chef du Parti vert, Elizabeth May, soit invitée au débat Munk. 

En manchette

Sprint final pour la Rive-Sud

JEUX DU QUÉBEC. Rien n’est encore joué au tableau des médailles aux Jeux du Québec. La Rive-Sud domine toujours le classement, mais la Capitale-Nationale et le Lac-Saint-Louis leur livrent une bonne lutte.

Premier podium de Samuel Murray aux mondiaux

Racquetball. Le joueur de racquetball Samuel Murray vient de franchir une étape importante dans sa jeune carrière, vendredi, alors qu’il a obtenu une médaille de bronze aux Championnats du monde de racquetball disputés à Cali, en Colombie.

Jour 51 de la campagne

Publié le 21 septembre 2015

Stephen Harper veut injecter 200 M$ supplémentaires pour étendre la couverture Internet haute vitesse.

©TC Media - Archives


Voici quelques faits saillants de la journée de lundi.

Gros débat en français jeudi

Le débat en français de jeudi sur les ondes d'ICI Radio-Canada, aura lieu à 20h. Il est organisé par un important contingent de médias (Radio-Canada, La Presse, Télé-Québec, CBC News, CTV News et Global News) et sera animé par Anne-Marie Dussault. Patrice Roy, chef d'antenne à Radio-Canada, et Yves Boisvert, chroniqueur à La Presse, poseront les questions. Les chefs seront placés ainsi, de gauche à droite: Gilles Duceppe, Stephen Harper, Tom Mulcair, Elizabeth May et Justin Trudeau.

Des millions pour les anciens combattants

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, a annoncé un plan d'investissement de 454 millions $ afin d'améliorer la santé et les bénéfices versés aux anciens combattants canadiens. «Je vais m'assurer que le gouvernement honore tous les sacrifices de nos anciens combattants et pour faire en sorte qu'ils reçoivent les services et les bénéfices qu'ils ont chèrement mérités», a déclaré M. Mulcair, de passage en Nouvelle-Écosse. Les soins en santé mentale et les soins à long terme sont dans la mire des néo-démocrates. Tout comme le programme d'indépendance, qui procure des services d'entretien de maison et qui encourage les anciens combattants plus âgés à demeurer la maison plutôt qu'en foyer.

Le niqab encore dans les discussions

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, a été accusé par Justin Trudeau d'instrumentaliser l'enjeu du niqab pour gagner la faveur de plus d'électeurs. M. Duceppe a rétorqué qu'il fallait débattre dans la campagne de cet enjeu social. Le chef bloquiste a par ailleurs qualifié d'«inacceptables» les propos du candidat Jacques Tremblay, qui avait encensé sur Facebook le Front national, un parti d'extrême droite français.

Harper et la marine

Stephen Harper a ridiculisé la promesse du chef libéral Justin Trudeau d’annuler l’achat des F-35, de se procurer des avions militaires à un meilleur prix et de transférer les économies vers la construction de navires militaires. M. Harper, aussi de passage en Ontario, a dit que les chantiers maritimes sont bien occupés grâce aux contrats de la Marine royale canadienne, oubliant toutefois que le chantier naval Davie à Lévis est au point mort depuis plusieurs mois, là où les députés Jacques Gourde et Steven Blaney cherchent à se faire réélire.

Élections Canada avertit ses employés

Ces employés ont été avisés d’être à l’affût des tactiques de plus en plus sophistiquées destinées à décourager, ou même à empêcher, les électeurs de voter. Élections Canada les a avertis que les tactiques utilisées pour supprimer les votes de certaines catégories d’électeurs, qui sont de plus en plus populaires aux États-Unis, risquent de s’étendre à d’autres pays, dont le Canada. La révolution numérique a alimenté l’analyse intensive de données par des partis politiques américains en vue de cibler les gens qui appuient leurs rivaux, pour ensuite trouver des méthodes pour les empêcher de voter.

Un cadre pour les garderies

Justin Trudeau a promis de consulter les provinces pour mettre sur pied un nouveau «cadre national en matière d’éducation préscolaire et de garde d’enfants», dans les 100 premiers jours d’un gouvernement libéral. Les libéraux assurent que ce «cadre» n’empiéterait pas sur les compétences des provinces. De plus, M. Trudeau a demandé à ce que la chef du Parti vert, Elizabeth May, soit invitée au débat Munk.