Niqab: Mulcair défend ses propos

Publié le 24 septembre 2015

Thomas Mulcair.

©TC Media - Archives

EN BREF. Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair a défendu hier sa position sur le port du niqab lors des cérémonies de prestation du serment de citoyenneté.

«Personne n'a le droit de dire à une femme ce qu'elle doit porter», a mentionné Thomas Mulcair, indiquant toutefois être d'accord avec la règle actuelle qui oblige une femme portant le niqab de se découvrir pour être identifiée avant d'obtenir sa citoyenneté.

«Mais si certaines de ces femmes sont opprimées, il faut les aider et ce n'est pas en les privant de leur citoyenneté canadienne et de leurs droits qu'on va y arriver», a-t-il ajouté.

Le Bloc présente son cadre financier

Le Bloc québécois a présenté hier son cadre financier, qui prévoit entre autres un retour à l'équilibre budgétaire dès 2016-2017 grâce à des augmentations d’impôt pour les grandes sociétés (de 15 à 16,5%) et les plus fortunés (hausse de 1,5% pour ceux dont le salaire dépasse les 150 000$).

Les banques et les pétrolières seraient celles qui y goûteraient le plus, alors que leur taux d’imposition passerait de 15 à 20%.

Le Bloc voudrait également réduire de 75 M$ sur trois ans le budget du gouverneur général, des lieutenant-gouverneurs et de Sénat.

Manifestation avant le débat des chefs

Des représentants d'organisations syndicales, communautaires, féministes et écologistes sont attendus à 18h30 aujourd'hui devant les bureaux de Radio-Canada, à Montréal, où a lieu ce soir le premier débat des chefs en français.

Ils veulent dénoncer les politiques conservatrices et réclamer un changement de cap à Ottawa. La répartition de la richesse, la lutte contre les changements climatiques, l'économie, le travail, les services publics, l'assurance-emploi, les droits des femmes et la politique étrangère du Canada figurent parmi les préoccupations qui seront portées lors de ce rassemblement.

Le débat des chefs sera animé par Anne-Marie Dussault. Patrice Roy, chef d'antenne à Radio-Canada, et le chroniqueur de La Presse Yves Boisvert poseront les questions à Stephen Harper, Thomas Mulcair, Justin Trudeau, Gilles Duceppe et Elizabeth May.

TC Media

En manchette

Un marathon à 80 ans, y'a (presque) rien là !

PORTRAIT. Ce ne sont pas ses 80 ans qui vont freiner l'entrain d'Yvette Drapeau, qui parcourra les 42 km du Marathon SSQ Québec-Lévis, le 25 août. Une épreuve tout à fait réalisable à ses yeux, à laquelle elle se mesurera afin d'amasser des fonds pour la Fondation du Centre jeunesse de la Montérégie.

Un autre appel de projet lancé en justice

La députée de Laporte Nicole Ménard a de nouveau invité des organismes œuvrant dans le milieu juridique à soumettre des projets, cette fois pour ceux venant en aide aux victimes d'actes criminels.

Niqab: Mulcair défend ses propos

Publié le 24 septembre 2015

Thomas Mulcair.

©TC Media - Archives


EN BREF. Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair a défendu hier sa position sur le port du niqab lors des cérémonies de prestation du serment de citoyenneté.

«Personne n'a le droit de dire à une femme ce qu'elle doit porter», a mentionné Thomas Mulcair, indiquant toutefois être d'accord avec la règle actuelle qui oblige une femme portant le niqab de se découvrir pour être identifiée avant d'obtenir sa citoyenneté.

«Mais si certaines de ces femmes sont opprimées, il faut les aider et ce n'est pas en les privant de leur citoyenneté canadienne et de leurs droits qu'on va y arriver», a-t-il ajouté.

Le Bloc présente son cadre financier

Le Bloc québécois a présenté hier son cadre financier, qui prévoit entre autres un retour à l'équilibre budgétaire dès 2016-2017 grâce à des augmentations d’impôt pour les grandes sociétés (de 15 à 16,5%) et les plus fortunés (hausse de 1,5% pour ceux dont le salaire dépasse les 150 000$).

Les banques et les pétrolières seraient celles qui y goûteraient le plus, alors que leur taux d’imposition passerait de 15 à 20%.

Le Bloc voudrait également réduire de 75 M$ sur trois ans le budget du gouverneur général, des lieutenant-gouverneurs et de Sénat.

Manifestation avant le débat des chefs

Des représentants d'organisations syndicales, communautaires, féministes et écologistes sont attendus à 18h30 aujourd'hui devant les bureaux de Radio-Canada, à Montréal, où a lieu ce soir le premier débat des chefs en français.

Ils veulent dénoncer les politiques conservatrices et réclamer un changement de cap à Ottawa. La répartition de la richesse, la lutte contre les changements climatiques, l'économie, le travail, les services publics, l'assurance-emploi, les droits des femmes et la politique étrangère du Canada figurent parmi les préoccupations qui seront portées lors de ce rassemblement.

Le débat des chefs sera animé par Anne-Marie Dussault. Patrice Roy, chef d'antenne à Radio-Canada, et le chroniqueur de La Presse Yves Boisvert poseront les questions à Stephen Harper, Thomas Mulcair, Justin Trudeau, Gilles Duceppe et Elizabeth May.

TC Media