Un bateau de croisière secoué par des vents de 270 km/h

Publié le 9 février 2016

TEMPÊTE. Des milliers de vacanciers, dont au moins une cinquantaine de Québécois, ont vécu l'enfer sur la mer, dimanche et lundi, alors qu'une violente tempête a endommagé leur bateau au large de la Caroline du Nord.

De très forts vents, ainsi qu'une apparence de mauvais temps aux Bahamas, ont forcé le retour du Anthem of the Seas de la compagnie Royal Caribbean, perturbant ainsi le périple des quelques 6000 personnes à bord.

Le bateau de croisière avait quitté le port de Bayonne au New Jersey, près de New York, samedi à 15h.

L'immense paquebot devait s'arrêter à Port Canaveral, en Floride, ainsi qu'à Nassau et à Cayocay, aux Bahamas, durant la semaine.

Or, l'équipage a été pris par surprise dimanche après-midi lorsqu'une violente tempête, avec des vents soufflant à près de 270 km/h, a entraîné le confinement des passagers dans leur cabine jusqu'à lundi matin.

Alors que le sourire revenait peu à peu sur le visage des voyageurs, le capitaine a annoncé la venue d'une nouvelle tempête près des Bahamas.

La direction de Royal Caribbean a finalement pris la décision de rebrousser chemin pour des raisons de sécurité.

Le bateau a subi des dommages aux ponts supérieurs. Des baies vitrées ont été fracassées et du mobilier a été brisé. À certains moments, le bateau pouvait tanguer jusqu’à 45 degrés.

Mis à part une bonne frousse et quelques maux de cœur intenses, les passagers s'en sont assez bien sortis.

La compagnie Royal Caribbean a annoncé qu'elle remboursera la croisière et qu'elle accordera à ses passagers un rabais de 50% sur leur prochain voyage.

En manchette

Un marathon à 80 ans, y'a (presque) rien là !

PORTRAIT. Ce ne sont pas ses 80 ans qui vont freiner l'entrain d'Yvette Drapeau, qui parcourra les 42 km du Marathon SSQ Québec-Lévis, le 25 août. Une épreuve tout à fait réalisable à ses yeux, à laquelle elle se mesurera afin d'amasser des fonds pour la Fondation du Centre jeunesse de la Montérégie.

Un bateau de croisière secoué par des vents de 270 km/h

Publié le 9 février 2016

TEMPÊTE. Des milliers de vacanciers, dont au moins une cinquantaine de Québécois, ont vécu l'enfer sur la mer, dimanche et lundi, alors qu'une violente tempête a endommagé leur bateau au large de la Caroline du Nord.

De très forts vents, ainsi qu'une apparence de mauvais temps aux Bahamas, ont forcé le retour du Anthem of the Seas de la compagnie Royal Caribbean, perturbant ainsi le périple des quelques 6000 personnes à bord.

Le bateau de croisière avait quitté le port de Bayonne au New Jersey, près de New York, samedi à 15h.

L'immense paquebot devait s'arrêter à Port Canaveral, en Floride, ainsi qu'à Nassau et à Cayocay, aux Bahamas, durant la semaine.

Or, l'équipage a été pris par surprise dimanche après-midi lorsqu'une violente tempête, avec des vents soufflant à près de 270 km/h, a entraîné le confinement des passagers dans leur cabine jusqu'à lundi matin.

Alors que le sourire revenait peu à peu sur le visage des voyageurs, le capitaine a annoncé la venue d'une nouvelle tempête près des Bahamas.

La direction de Royal Caribbean a finalement pris la décision de rebrousser chemin pour des raisons de sécurité.

Le bateau a subi des dommages aux ponts supérieurs. Des baies vitrées ont été fracassées et du mobilier a été brisé. À certains moments, le bateau pouvait tanguer jusqu’à 45 degrés.

Mis à part une bonne frousse et quelques maux de cœur intenses, les passagers s'en sont assez bien sortis.

La compagnie Royal Caribbean a annoncé qu'elle remboursera la croisière et qu'elle accordera à ses passagers un rabais de 50% sur leur prochain voyage.