Élection partielle dans le district Saint-Charles: Une lutte à deux

Ali Dostie ali.dostie@tc.tc Publié le 15 janvier 2016

Les candidats Mario Leclerc et Josée Latendresse.

©Photo TC Media - Archives

POLITIQUE. L'élection partielle dans le district Saint-Charles sera le théâtre d'une lutte à deux entre la candidate de l'équipe Caroline St-Hilaire, Josée Latendresse, et le candidat indépendant Mario Leclerc.

Les citoyens qui auraient voulu tenter leur chance pour le poste de conseiller devaient déposer leur candidature avant 16h30 aujourd'hui. Or, aucune autre candidature n'a été soumise. Une troisième personne est bien venue chercher un formulaire, mais vraisemblablement, «il était en réflexion», a laissé entendre le président d'élection, Bernard Houle.

Les deux candidats auront jusqu'au 14 février, jour du vote, pour se faire connaître et convaincre les citoyens de ce district de l'arr. du Vieux-Longueuil, comptant 11 396 électeurs. (A.D.)

En manchette

Des arnaqueurs se font passer pour l'Agence de revenu du Canada

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) veut sensibiliser la population à un type de fraude qui perdure sur son territoire. Les fraudeurs interpellent leurs victimes en s’identifiant comme étant employés de l’Agence de Revenu du Canada (ARC). Ils utilisent maintenant plusieurs méthodes différentes pour frauder.

Élection partielle dans le district Saint-Charles: Une lutte à deux

Ali Dostie ali.dostie@tc.tc Publié le 15 janvier 2016

Les candidats Mario Leclerc et Josée Latendresse.

©Photo TC Media - Archives


POLITIQUE. L'élection partielle dans le district Saint-Charles sera le théâtre d'une lutte à deux entre la candidate de l'équipe Caroline St-Hilaire, Josée Latendresse, et le candidat indépendant Mario Leclerc.

Les citoyens qui auraient voulu tenter leur chance pour le poste de conseiller devaient déposer leur candidature avant 16h30 aujourd'hui. Or, aucune autre candidature n'a été soumise. Une troisième personne est bien venue chercher un formulaire, mais vraisemblablement, «il était en réflexion», a laissé entendre le président d'élection, Bernard Houle.

Les deux candidats auront jusqu'au 14 février, jour du vote, pour se faire connaître et convaincre les citoyens de ce district de l'arr. du Vieux-Longueuil, comptant 11 396 électeurs. (A.D.)