Allégation d'agression sexuelle par un député libéral: Stéphane Billette invité à questionner ses collègues

Marc-André Couillard marc-andre.couillard@tc.tc
Publié le 20 octobre 2016

Whip en chef du gouvernement, le député Stéphane Billette a été mandaté par le premier ministre Philippe Couillard de faire des vérifications auprès de ses collègues députés.

©TC Media - Archives

Le premier ministre Philippe Couillard demande au whip en chef du gouvernement et député de Huntingdon, Stéphane Billette, de faire des vérifications auprès de chacun des élus de son parti à la suite de la déclaration d'une femme qui prétend avoir été agressée sexuellement par un député libéral, rapporte TVA Nouvelles.

Une jeune femme a déclaré hier soir, devant environ 500 personnes réunies à Québec, avoir été victime d'agression sexuelle de la part d'un député de l'Assemblée nationale.  

Ce rassemblement avait lieu à l'Université Laval en soutien à la quinzaine de femmes qui soutiennent avoir été victime d'agression sexuelle dans les résidences de l'université.

La jeune femme a détaillé ce présumé incident sur sa page Facebook, révèle TVA Nouvelles. L'agression serait survenue dans un restaurant de Québec où elle travaillait. Elle aurait été commise par un député du parti libéral. 

Elle aurait ensuite porté plainte à la police de Québec l'an dernier a-ton appris à l'émission de radio de Paul Arcand ce matin. Elle prétend que les policiers l'en auraient dissuadée. «On a voulu protéger l'agresseur parce qu'il a un siège à l'Assemblée nationale, parce que c'est un homme important, parce que sa carrière est plus importante que l'agression que j'ai vécue», a déclaré la jeune femme lors da déclaration hier soir.

Le premier ministre Couillard a réagi ce matin disant qu'il prenait la situation au sérieux. ««Si je comprends, elle aurait porté plainte. J’ai demandé au whip de faire de vérifications auprès de chacun des élus. Je veux aller plus loin. Je ne prends pas cette situation à la légère», a-t-il confié à TVA Nouvelles.

Le Coup d'œil a tenté de joindre le député Stéphane Billette ce matin, mais au moment d'écrire ces lignes, il n'avait pas rappelé.

Plus de détails suivront.