Comme un parfum d'élection

Partielle dans la circonscription de Marie-Victorin

Philippe Lanoix-Meunier philippe.lanoix-meunier@tc.tc
Publié le 31 octobre 2016

Jean-François Lisée était de passage à Longueuil afin d'afficher son soutien à Catherine Fournier.

©Photo: TC Media – Robert Côté

POLITIQUE. Même si c'est un secret de polichinelle depuis plusieurs semaines déjà, la campagne pour l'élection partielle dans Marie-Victorin devrait être officiellement lancée ce mercredi. Il y a bel et bien un parfum d'élection dans l'air, comme l'atteste le fourmillement d'activités à saveurs politique dans la circonscription depuis quelques jours.

Le nouveau chef du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée, était de passage à Longueuil le 28 octobre afin d'afficher son soutien à sa jeune candidate Catherine Fournier. Le nouveau chef et les présidents des différentes circonscriptions de la Montérégie étaient réunis à l'occasion d'une  conférence régionale des présidents de la formation souverainiste.

Le leader de la formation caquiste, François Legault, était également sur la Rive-Sud aujourd'hui afin de «rencontrer des entrepreneurs et des citoyens», accompagné de sa candidate Julie Chapdelaine. Ils en ont profité pour visiter les locaux des entreprises Autobus Rive-Sud, Elitis pharma et Symbiose centre contact client, afin de parler d'économie et des différents enjeux régionaux.

Le candidat libéral Normand Parisien s'est afféré de son côté à mettre sur pied son bureau de campagne, en plein cœur de l'arr. du Vieux-Longueuil, sur la rue Saint-Charles. Le candidat compte d'ailleurs «aller à la rencontre de la population de Marie-Victorin tout au long de la campagne».

Les électeurs seront appelés sous peu à choisir un successeur au député démissionnaire Bernard Drainville. Les autres formations politiques auront fort à faire afin de vaincre le PQ, la circonscription leur étant acquise depuis plus de trente ans.

Pour l'heure, sept candidats sont en liste pour l'élection, soit la péquiste Catherine Fournier, le libéral Normand Parisien, la caquiste Julie Chapdelaine, le solidaire Carl Lévesque, le candidat d'Option nationale (ON) Fabien Villemaire, le travailliste Roch Dumont ainsi que le candidat indépendant Mario Bastiani.