Crise à Action Longueuil: un élu rencontré par les policiers


Publié le 14 avril 2017

Un conseiller municipal de Longueuil a été rencontré par les policiers concernant l'affaire des cendres laissées à la porte de Danièle Beaudry, dans le cadre de la récente course à la chefferie d'Action Longueuil.

Xavier Léger, conseiller municipal du district Georges-Dor, a été rencontré par les policiers concernant les cendres laissés à une sympathisante de Sylvie Parent.
Gracieuseté - Ville de Longueuil

Selon le quotidien La Presse, il s'agirait du conseiller Xavier Léger. Ce dernier appuyait la candidate défaite à la chefferie, Josée Latendresse. Il a quitté le caucus d'Action Longueuil avec Mme Latendresse plus tôt cette semaine, en compagnie de six autres élus.

La porte-parole du Service de police de l'Agglomération de Longueuil (SPAL), Marie Beauvais, confirme que des enquêteurs ont rencontré un individu hier dans le cadre de cette affaire. L'homme serait soupçonné de menaces.

Rappelons que Danièle Beaudry, qui appuyait l'éventuelle gagnante de la course à la chefferie, Sylvie Parent, affirme avoir reçu des cendres à son domicile. Les cendres portaient le nom de son frère défunt, le conseiller municipal Albert Beaudry.

Le Courrier du Sud a tenté de joindre la principale intéressée par téléphone. Une femme affirmant ne pas être Mme Beaudry a répondu qu'elle ne souhaitait pas commenter cette affaire.

Xavier Léger n'était pas immédiatement joignable.

Jusqu'à présent, personne n'a été formellement accusé dans cette affaire et aucune allégation n'a été prouvée en cour.