Mise en garde de l'Ordre des vétérinaires sur le comportement canin

Pierre Michaud pierre.michaud@tc.tc Publié le 1 février 2016

Le Dr Joël Bergeron, président de l'Ordre des vétérinaires du Québec.

©Photo: Gracieuseté

L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec (OMVQ) souhaite mettre en garde la population contre l’utilisation de méthodes punitives d’éducation des chiens.

L’Ordre encourage plutôt les propriétaires canins à préconiser des pratiques axées sur le renforcement positif qui préservent le bien-être de leur animal. L'organisme émet cette mise en garde à la suite de l'annonce du retour, à la télévision Canal Vie, de l'émission « César à la rescousse » mettant en vedette le fameux éducateur canin Cesar Millan qui pourrait émettre des recommandations contraires à l'approche préconisée par l'Ordre.

« Maintes études ont démontré que l’encouragement des comportements positifs de l’animal par la récompense a plus de chance d’amener une répétition de ces comportements souhaitables que l’utilisation d’une mesure dont l’effet est punitif. C’est pourquoi les méthodes de renforcement positif doivent être privilégiées et les méthodes punitives ne devraient jamais être utilisées comme premier recours », maintient le président de l’Ordre, le Dr Joël Bergeron.

Nature sensible

L’Ordre reconnait officiellement la nature sensible de l’animal depuis le 17 juin 2014. Les animaux étant des êtres sensibles ayant la capacité de souffrir et de ressentir des émotions et des sensations, l’Ordre recommande à la population d’adopter des méthodes d’éducation qui tiennent compte de ces émotions et qui favorisent une relation humain-animal saine, non axée exclusivement sur la domination et la coercition. Des études démontrent que les méthodes punitives peuvent augmenter le risque de réactions néfastes et constituer un danger autant pour les animaux que pour les humains.

Pour toute question sur la santé et le bien-être des animaux, la population est invitée à consulter son médecin vétérinaire et à visiter le site Web de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec à l’adresse www.omvq.qc.ca et plus spécifiquement, la section « Conseils pour vos animaux » qui regorge de conseils en matière de santé animale.

L’Ordre regroupe près de 2 500 médecins vétérinaires au Québec.

En manchette

Un marathon à 80 ans, y'a (presque) rien là !

PORTRAIT. Ce ne sont pas ses 80 ans qui vont freiner l'entrain d'Yvette Drapeau, qui parcourra les 42 km du Marathon SSQ Québec-Lévis, le 25 août. Une épreuve tout à fait réalisable à ses yeux, à laquelle elle se mesurera afin d'amasser des fonds pour la Fondation du Centre jeunesse de la Montérégie.

Mise en garde de l'Ordre des vétérinaires sur le comportement canin

Pierre Michaud pierre.michaud@tc.tc Publié le 1 février 2016

Le Dr Joël Bergeron, président de l'Ordre des vétérinaires du Québec.

©Photo: Gracieuseté


L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec (OMVQ) souhaite mettre en garde la population contre l’utilisation de méthodes punitives d’éducation des chiens.

L’Ordre encourage plutôt les propriétaires canins à préconiser des pratiques axées sur le renforcement positif qui préservent le bien-être de leur animal. L'organisme émet cette mise en garde à la suite de l'annonce du retour, à la télévision Canal Vie, de l'émission « César à la rescousse » mettant en vedette le fameux éducateur canin Cesar Millan qui pourrait émettre des recommandations contraires à l'approche préconisée par l'Ordre.

« Maintes études ont démontré que l’encouragement des comportements positifs de l’animal par la récompense a plus de chance d’amener une répétition de ces comportements souhaitables que l’utilisation d’une mesure dont l’effet est punitif. C’est pourquoi les méthodes de renforcement positif doivent être privilégiées et les méthodes punitives ne devraient jamais être utilisées comme premier recours », maintient le président de l’Ordre, le Dr Joël Bergeron.

Nature sensible

L’Ordre reconnait officiellement la nature sensible de l’animal depuis le 17 juin 2014. Les animaux étant des êtres sensibles ayant la capacité de souffrir et de ressentir des émotions et des sensations, l’Ordre recommande à la population d’adopter des méthodes d’éducation qui tiennent compte de ces émotions et qui favorisent une relation humain-animal saine, non axée exclusivement sur la domination et la coercition. Des études démontrent que les méthodes punitives peuvent augmenter le risque de réactions néfastes et constituer un danger autant pour les animaux que pour les humains.

Pour toute question sur la santé et le bien-être des animaux, la population est invitée à consulter son médecin vétérinaire et à visiter le site Web de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec à l’adresse www.omvq.qc.ca et plus spécifiquement, la section « Conseils pour vos animaux » qui regorge de conseils en matière de santé animale.

L’Ordre regroupe près de 2 500 médecins vétérinaires au Québec.