Du détergent qui ressemble à des bonbons

Publié le 1 mars 2016

Les enveloppes de détergent peuvent être facilement confondues avec des bonbons.

©Photo: TC Media - Éric Patenaude

PRÉVENTION. Santé Canada est actuellement en tournée dans les médias afin de sensibiliser la population aux risques que représente les capsules de produits détergents à lessive. L'organisme tient à rappeler que ces produits chimiques sont dangereux pour les jeunes enfants, qui peuvent les comparer à des bonbons.

Par Mathieu Majeau

Santé Canada souligne que le dossier des sachets de détergent à lessive est préoccupant puisque ce produit en est un attrayant et a des couleurs vives. Plusieurs incidents ont été signalés à l'organisme fédéral principalement chez les zéros à quatre ans.

«Le problème que l'on remarque est que les enfants ont accès à ces produits-là. Ils peuvent les prendre dans leurs mains ou les mettre dans leur bouche. Si ça se retrouve dans leur bouche, il y a des risques sévères pour l'enfant», explique, Dominic Messervier, inspecteur au programme de sécurité des produits de consommation chez Santé Canada.

Parmi les symptômes possibles, il y a les nausées, les vomissements, la toux, la détresse respiratoire et une éruption cutanée.

Entre 2012 et 2015, plusieurs cas ont été signalés, dont 14 ayant nécessité l'hospitalisation. De plus, une personne âgée est décédée après avoir consommé ce produit.

Le sachet de détergent pose problème

Le produit soulève quelques problèmes selon Santé Canada. D'abord, le liquide est plus concentré que dans les bouteilles classiques de détergent. L'autre élément problématique est la membrane qui se dissout dans l'eau. «Lorsqu'il y a un contact avec les mains mouillées ou s'il est porté dans la bouche, le produit peut sortir. Il y a également un risque que le détergent puisse éclabousser dans les yeux», note M. Messervier.

Santé Canada estime que trois décès par année chez les 14 ans et moins sont dus aux produits chimiques. Par ailleurs, elle indique avoir répertorié 900 hospitalisations par année au pays chez cette tranche d'âge. L'organisme canadien n'avait pas de chiffres pour le Québec ou pour la scène régionale.

Quoi faire en cas d'urgence

Si par mégarde votre enfant avale du détergent à lessive, il est impératif de contacter le 9-1-1 ainsi que le Centre antipoison du Québec. Santé Canada recommande aussi de regarder l'emballage du produit. Cela peut permettre de donner quelques informations aux gens qui vous répondent.

L'organisme canadien souligne l'importance d'entreposer les produits hors de la portée des enfants et il est préférable de les mettre sous clé. Lorsque l'enfant est plus vieux, il est suggéré que celui-ci apprenne la signification des symboles de danger sur les emballages de produits chimiques.

Le gouvernement canadien a fait des changements

Suite aux incidents signalés depuis les dernières années, le gouvernement du Canada et celui des États-Unis ont développé une nouvelle norme de sécurité pour ce type de produits. Parmi les améliorations apportées, trois changements ont été acceptés. Le premier touche l'étiquetage. Celui-ci est maintenant plus clair et plus visible. De son côté, l'emballage est dorénavant fabriqué de plastique plus opaque. Le contenant est aussi plus difficile à ouvrir. Enfin, la membrane est plus résistante.

Santé Canada rappelle que du 20 au 26 mars aura lieu la semaine nationale de prévention des empoisonnements.

Les gens ayant des questions à propos de la santé et de la sécurité peuvent contacter Santé Canada au 1-800-561-3350. Il est également possible d'avoir de l'information sur le Site Internet suivant: www.canadiensensante.gc.ca

En manchette

Capotage sur la route 132

Une voiture s'est retrouvée sens dessus dessous hier, lors d'un accident impliquant trois véhicules sur la route 132 Ouest. Trois personnes ont été transportées à l'hôpital pour soigner des blessures mineures, dont un enfant de moins de un an.

Du détergent qui ressemble à des bonbons

Publié le 1 mars 2016

Les enveloppes de détergent peuvent être facilement confondues avec des bonbons.

©Photo: TC Media - Éric Patenaude


PRÉVENTION. Santé Canada est actuellement en tournée dans les médias afin de sensibiliser la population aux risques que représente les capsules de produits détergents à lessive. L'organisme tient à rappeler que ces produits chimiques sont dangereux pour les jeunes enfants, qui peuvent les comparer à des bonbons.

Par Mathieu Majeau

Santé Canada souligne que le dossier des sachets de détergent à lessive est préoccupant puisque ce produit en est un attrayant et a des couleurs vives. Plusieurs incidents ont été signalés à l'organisme fédéral principalement chez les zéros à quatre ans.

«Le problème que l'on remarque est que les enfants ont accès à ces produits-là. Ils peuvent les prendre dans leurs mains ou les mettre dans leur bouche. Si ça se retrouve dans leur bouche, il y a des risques sévères pour l'enfant», explique, Dominic Messervier, inspecteur au programme de sécurité des produits de consommation chez Santé Canada.

Parmi les symptômes possibles, il y a les nausées, les vomissements, la toux, la détresse respiratoire et une éruption cutanée.

Entre 2012 et 2015, plusieurs cas ont été signalés, dont 14 ayant nécessité l'hospitalisation. De plus, une personne âgée est décédée après avoir consommé ce produit.

Le sachet de détergent pose problème

Le produit soulève quelques problèmes selon Santé Canada. D'abord, le liquide est plus concentré que dans les bouteilles classiques de détergent. L'autre élément problématique est la membrane qui se dissout dans l'eau. «Lorsqu'il y a un contact avec les mains mouillées ou s'il est porté dans la bouche, le produit peut sortir. Il y a également un risque que le détergent puisse éclabousser dans les yeux», note M. Messervier.

Santé Canada estime que trois décès par année chez les 14 ans et moins sont dus aux produits chimiques. Par ailleurs, elle indique avoir répertorié 900 hospitalisations par année au pays chez cette tranche d'âge. L'organisme canadien n'avait pas de chiffres pour le Québec ou pour la scène régionale.

Quoi faire en cas d'urgence

Si par mégarde votre enfant avale du détergent à lessive, il est impératif de contacter le 9-1-1 ainsi que le Centre antipoison du Québec. Santé Canada recommande aussi de regarder l'emballage du produit. Cela peut permettre de donner quelques informations aux gens qui vous répondent.

L'organisme canadien souligne l'importance d'entreposer les produits hors de la portée des enfants et il est préférable de les mettre sous clé. Lorsque l'enfant est plus vieux, il est suggéré que celui-ci apprenne la signification des symboles de danger sur les emballages de produits chimiques.

Le gouvernement canadien a fait des changements

Suite aux incidents signalés depuis les dernières années, le gouvernement du Canada et celui des États-Unis ont développé une nouvelle norme de sécurité pour ce type de produits. Parmi les améliorations apportées, trois changements ont été acceptés. Le premier touche l'étiquetage. Celui-ci est maintenant plus clair et plus visible. De son côté, l'emballage est dorénavant fabriqué de plastique plus opaque. Le contenant est aussi plus difficile à ouvrir. Enfin, la membrane est plus résistante.

Santé Canada rappelle que du 20 au 26 mars aura lieu la semaine nationale de prévention des empoisonnements.

Les gens ayant des questions à propos de la santé et de la sécurité peuvent contacter Santé Canada au 1-800-561-3350. Il est également possible d'avoir de l'information sur le Site Internet suivant: www.canadiensensante.gc.ca