Les services de santé devront s'adapter au vieillissement de la population


Publié le 9 avril 2017

La population du territoire du CISSS Montérégie-Est a augmenté de 8% entre 2001 et 2013.

©Depositphotos

SANTÉ. Le vieillissement de la population et la hausse des maladies chroniques guettent le Centre intégré de Santé et de Services sociaux (CISSS) Montérégie-Est. Deux réalités qui modèleront l'offre de soins et services pour les années à venir.

Le CISSS Montérégie Est devait produire un plan de ses services médicaux spécialisés et de médecine générale actuel et de ses projections pour 2020, à la demande du ministère de la Santé. Il devait également présenter une projection de ses effectifs médicaux par spécialité.

Selon le Dr. André Simard, si l'orientation du CISSS doit s'inscrire dans une continuité de ses services, les maladies chroniques et le vieillissement de la population auront un impact majeur sur les services du CISSSME pour au moins les dix prochaines années. «Beaucoup de la composition des besoins d'effectifs de médecins spécialisés est relié à ça. On va demander davantage d'orthopédistes que d'obstétriciens. On va demander plus d'internistes qui s'occupent de personnes âgées, de diabète et autre qu'on va demander de pédiatres», illustre-t-il

Personnes âgées en hausse

Dans un portrait de la population du CISSS Montérégie-Est réalisé en 2015,  la direction de la santé publique de la Montérégie estime d'ailleurs que «les services offerts par le réseau devront s’adapter davantage à l’ensemble des besoins des personnes âgées et favoriser un vieillissement en santé et actif au sein de leur communauté.»

La population du territoire du CISSS Montérégie-Est a augmenté de 8% entre 2001 et 2013. La population de 85 et plus est celle dont l'accroissement a été le plus marqué, avec une hausse de 98%.

Près d'une personne de 15 ans et plus sur cinq était âgée de plus de 65 ans en 2015 dans l'ensemble du CISSS Montérégie-Est. La direction de la santé publique de la Montérégie estime que près d'une personne sur quatre sera âgée de plus de 65 ans d'ici 2036.

Maladies chroniques

Selon la direction de la santé publique, les maladies chroniques représentent 30% des hospitalisations dans la région et sont associées à 60% des décès.

Près d'une personne sur dix souffrirait de diabète et une sur quatre a déjà eu un diagnostic d'hypertension, une proportion également appelée à augmenter en raison du vieillissement de la population. L'obésité touchait 17% des adultes de plus de 15 ans dans les territoires de Pierre-Boucher et Richelieu-Yamaska.