Sections

Une plus grande diversité linguistique à Longueuil

Recensement 2016


Publié le 7 août 2017

À Longueuil, les langues maternelles se diversifient mais cela n'affecte que très légèrement la pratique du français.

©Deposit

STATISTIQUES. Si le français reste la langue officielle majoritairement parlée par la population de Longueuil, à 86%, les données du recensement 2016 de Statistique Canada, parues le 2 août, démontrent une plus grande diversité sur le plan linguistique qu'en 2011.

À Longueuil, 14,4% de la population a déclaré comme langue maternelle une langue autre que le français ou l’anglais, comparativement à 12,2% en 2011. Ces données démontrent un recul des locuteurs natifs de langue française, qui représentaient 76% en 2016 alors qu'ils étaient 79% en 2011.

Le français demeurait néanmoins la langue la plus communément parlée à la maison en 2016, soit par 80% de la population, loin devant l'anglais (7,6%) et les langues non officielles (7,7%).

Une légère augmentation des langues non officielles parlées à la maison est à noter: ces dernières ne représentaient que 6,8% en 2011.

Parmi les personnes ayant déclaré comme langue maternelle une langue autre que le français ou l'anglais, on retrouve majoritairement les langues indo-européennes (54%), c’est-à-dire les langues italiques (espagnol, italien, portugais, roumain…) qui sont parlées par près de 36% des personnes ayant une langue maternelle non officielle, mais aussi les langues slaves (russe, bulgare, ukrainien…) germaniques ou iraniennes.

Les langues afro-asiatiques, comme l'arabe et les langues berbères, représentaient un peu moins de 15% des personnes déclarant une langue maternelle non officielle en 2016. Viennent ensuite au classement le créole (8%), les langues chinoises (7%) et les langues nigéro-congolaises (4%).

D'autres langues plus rarement représentées à Longueuil, comme le tamoul ou le malgache, figurent aussi dans la liste de Statistique Canada. Quant aux langues autochtones, elles n'étaient parlées que par 0,01% de la population de Longueuil en 2016.

À noter, que près de 3% de la population totale de Longueuil avaient plusieurs langues maternelles en 2016. Aussi, moins d'1% de la population a déclaré ne parler ni français ni anglais.