La beauté selon Cynthia Dulude

La «YouTubeuse» vient de lancer un livre

Publié le 17 mars 2016

SOINS DE BEAUTÉ. Ses tutoriels ont été visionnés des millions de fois et elle compte plus de 400 000 abonnés à sa chaîne YouTube: Cynthia Dulude n’a plus besoin de présentations. Après cinq ans à l’écran, la maquilleuse professionnelle passe au papier et publie un premier livre «pour toutes» dans lequel elle ne maquille ni vedettes ni mannequins, mais de «vraies» femmes. Entretien en trois temps.

Dans ce Petit guide de la beauté, vous partagez de nombreux trucs sur beaucoup de sujets, du maquillage à la coiffure, en passant par les soins de la peau et l’estime de soi. Quel est votre conseil beauté le plus important, universel?
Je répète tout le temps qu’il faut se démaquiller chaque soir. Laver son visage, c’est la base, mais beaucoup pensent que ce n’est pas si important. L’hydratation – et pas seulement en buvant de l’eau mais bien en se crémant matin et soir – est aussi un bon truc pour une peau éclatante. Enfin, le meilleur antiâge, c’est la protection solaire.

On y retrouve une photo de vous sans maquillage. Pourquoi était-ce important de vous afficher sans fards?
Je m’accepte comme je suis. Pour moi, le maquillage est un jeu. Je suis capable de vivre sans. Ce sont des valeurs que je prône sur ma chaîne YouTube. D’ailleurs, mes abonnés m’ont souvent vue sans maquillage; ça ne me gêne pas de commencer mes tutoriels au naturel. Autre raison: pour les trois transformations que je présente dans mon livre, on voit le visage des filles à nu en gros plan et je les trouvais courageuses d’avoir accepté. Je me suis dit que ce serait «fair» si on me voyait aussi sans maquillage.

Pourquoi avoir décidé de publier un livre maintenant?
Écrire un livre est un rêve un peu fou que j’ai toujours eu, mais je ne pensais pas nécessairement passer aux actes là, maintenant! Pour moi, c’était plutôt un projet de fin de carrière, mais une occasion s’est présentée et j’ai sauté dans l’aventure, d’autant qu’il n’existe pas vraiment de livre de ce genre sur la beauté rédigé en français au Québec.

Un texte de Jessica Dostie - Journal Métro

En manchette

Classica: un festival qui prend de l’ampleur

MUSIQUE. L'organisation derrière le Festival Classica a de grandes ambitions pour l'avenir de l'événement dédié à la musique classique. Sa 6e édition, qui se déroulera du 29 mai au 5 juin, se veut ouverte, de par l'offre complémentaire autour des spectacles et de par le territoire couvert, qui sort des frontières de Saint-Lambert.

La beauté selon Cynthia Dulude

La «YouTubeuse» vient de lancer un livre

Publié le 17 mars 2016

SOINS DE BEAUTÉ. Ses tutoriels ont été visionnés des millions de fois et elle compte plus de 400 000 abonnés à sa chaîne YouTube: Cynthia Dulude n’a plus besoin de présentations. Après cinq ans à l’écran, la maquilleuse professionnelle passe au papier et publie un premier livre «pour toutes» dans lequel elle ne maquille ni vedettes ni mannequins, mais de «vraies» femmes. Entretien en trois temps.

Dans ce Petit guide de la beauté, vous partagez de nombreux trucs sur beaucoup de sujets, du maquillage à la coiffure, en passant par les soins de la peau et l’estime de soi. Quel est votre conseil beauté le plus important, universel?
Je répète tout le temps qu’il faut se démaquiller chaque soir. Laver son visage, c’est la base, mais beaucoup pensent que ce n’est pas si important. L’hydratation – et pas seulement en buvant de l’eau mais bien en se crémant matin et soir – est aussi un bon truc pour une peau éclatante. Enfin, le meilleur antiâge, c’est la protection solaire.

On y retrouve une photo de vous sans maquillage. Pourquoi était-ce important de vous afficher sans fards?
Je m’accepte comme je suis. Pour moi, le maquillage est un jeu. Je suis capable de vivre sans. Ce sont des valeurs que je prône sur ma chaîne YouTube. D’ailleurs, mes abonnés m’ont souvent vue sans maquillage; ça ne me gêne pas de commencer mes tutoriels au naturel. Autre raison: pour les trois transformations que je présente dans mon livre, on voit le visage des filles à nu en gros plan et je les trouvais courageuses d’avoir accepté. Je me suis dit que ce serait «fair» si on me voyait aussi sans maquillage.

Pourquoi avoir décidé de publier un livre maintenant?
Écrire un livre est un rêve un peu fou que j’ai toujours eu, mais je ne pensais pas nécessairement passer aux actes là, maintenant! Pour moi, c’était plutôt un projet de fin de carrière, mais une occasion s’est présentée et j’ai sauté dans l’aventure, d’autant qu’il n’existe pas vraiment de livre de ce genre sur la beauté rédigé en français au Québec.

Un texte de Jessica Dostie - Journal Métro