Dites oui... aux commerces d’ici!

Publié le 17 novembre 2015

Faire affaire avec les marchands de votre ville ou de votre région pour préparer votre mariage, c’est allier l’utile à l’agréable.

Futurs mariés, avez-vous réalisé tout le temps que vous devrez consacrer à la préparation de votre mariage? À partir du moment où vous répondez «oui» à la grande demande, il faut prévoir plusieurs mois au cours desquels de nombreuses décisions et d’innombrables rendez-vous seront à l’agenda. Mais rassurez-vous! Vous pouvez gagner un temps fou en faisant affaire avec les commerçants de chez vous!

Faire affaire avec les marchands de votre ville ou de votre région pour préparer votre mariage, c’est allier l’utile à l’agréable. Car il faut bien l’admettre, l’organisation d’un mariage n’est pas chose facile et il est fort rassurant de pouvoir compter sur les gens que l’on connaît depuis toujours, ou presque, pour mener à bien cet événement.

Pensez juste un instant à toutes les étapes qu’il vous faudra franchir : le choix des lieux pour le mariage et la réception, le choix des alliances, de la robe et du photographe, la fabrication des faire-part et des remerciements, la planification du menu, de la décoration de la salle et de l’animation, la sélection du gâteau, des fleurs et du cadeau aux invités... Bref, la liste est longue et la tâche, colossale.

En choisissant de faire vos achats localement, non seulement vous éviterez de pénibles déplacements, mais vous aurez le plaisir de faire participer les gens de votre communauté, ceux qui vous ont vu grandir et avec qui vous vous sentez bien.

Votre fleuriste, votre traiteur, votre bijoutier et tous ces commerçants qu’il vous arrive peut-être d’appeler par leur prénom deviendront vos complices et s’évertueront à faire de votre mariage le jour le plus heureux de votre vie.

En manchette

Pas d’éclats à la fête du Canada

GREENFIELD PARK. Le président de l’arr. de Greenfield Park et chef de l’opposition de la Ville de Longueuil, Robert Myles, s’est montré discret lors des festivités de la fête du Canada. Après avoir accusé la mairesse Caroline Saint-Hilaire de vouloir le museler en l’empêchant de prononcer un discours, il ne s’est tout simplement pas présenté sur la scène lors des allocutions.

Dites oui... aux commerces d’ici!

Publié le 17 novembre 2015

Faire affaire avec les marchands de votre ville ou de votre région pour préparer votre mariage, c’est allier l’utile à l’agréable.


Futurs mariés, avez-vous réalisé tout le temps que vous devrez consacrer à la préparation de votre mariage? À partir du moment où vous répondez «oui» à la grande demande, il faut prévoir plusieurs mois au cours desquels de nombreuses décisions et d’innombrables rendez-vous seront à l’agenda. Mais rassurez-vous! Vous pouvez gagner un temps fou en faisant affaire avec les commerçants de chez vous!

Faire affaire avec les marchands de votre ville ou de votre région pour préparer votre mariage, c’est allier l’utile à l’agréable. Car il faut bien l’admettre, l’organisation d’un mariage n’est pas chose facile et il est fort rassurant de pouvoir compter sur les gens que l’on connaît depuis toujours, ou presque, pour mener à bien cet événement.

Pensez juste un instant à toutes les étapes qu’il vous faudra franchir : le choix des lieux pour le mariage et la réception, le choix des alliances, de la robe et du photographe, la fabrication des faire-part et des remerciements, la planification du menu, de la décoration de la salle et de l’animation, la sélection du gâteau, des fleurs et du cadeau aux invités... Bref, la liste est longue et la tâche, colossale.

En choisissant de faire vos achats localement, non seulement vous éviterez de pénibles déplacements, mais vous aurez le plaisir de faire participer les gens de votre communauté, ceux qui vous ont vu grandir et avec qui vous vous sentez bien.

Votre fleuriste, votre traiteur, votre bijoutier et tous ces commerçants qu’il vous arrive peut-être d’appeler par leur prénom deviendront vos complices et s’évertueront à faire de votre mariage le jour le plus heureux de votre vie.