Une cuisine moderne qui traverse les années, c’est possible

Publié le 18 novembre 2015

Les cuisines modernes ont toujours la cote. Toutefois, comment fait-on pour leur faire traverser les années sans qu'elles se démodent? Voici quelques principes de base pour réussir à intégrer ce type de design sans se soucier du temps qui passe et des modes qui changent rapidement.

L’aménagement se doit d’être simple et épuré. Un grand îlot rectangulaire et de grands comptoirs sont souvent associés au design moderne.

Sylvianne Bélanger, designer d'intérieur

En premier lieu, j’opte pour des lignes directrices droites. Les portes d’armoires sont alignées, les profilés de comptoir sont carrés et les surfaces planes.

J’aime aussi jouer avec les  volumes. On peut créer des zones distinctes avec des masses rectangulaires en bloc. Autant à l’îlot qu’aux armoires de rangement.

L’aménagement se doit d’être simple et épuré. Un grand îlot rectangulaire et de grands comptoirs sont souvent associés au design moderne. Côté rangement, je mise sur l’aspect fonctionnel. On élimine les recoins et les angles inutiles.

J’opte souvent pour des mécanismes de rangement pratiques et haut de gamme. Une cuisine moderne, c’est aussi à l’intérieur des armoires que ça se passe!

Les matériaux utilisés sont tout aussi importants. Je vous suggère des finis naturels tels que du bois pour les portes. De type mélamine ou en placage, le look du bois ajoute un côté noble et chaleureux à votre décor.

L’acier inoxydable est aussi un des grands classiques du style moderne. On aime les accents de blanc mat ou lustré. Le noir fait son entrée en grande pompe depuis quelques années. Les poignées disparaissent et les robinets ont un look minimaliste.

Côté comptoirs, afin d’assurer un effet épuré et sobre, je privilégie le quartz. Il a un look homogène et des motifs plutôt discrets contrairement au granite qui présente souvent des  mouvements irréguliers. Le quartz offre aussi une variété de couleurs sans fin, ce qui facilite grandement les agencements.

La mosaïque au dosseret en pierres naturelles est très tendance en ce moment. Par contre, je propose aussi souvent des tuiles de forme rectangulaire grand format. Elles sont  très polyvalentes et économiques. Posées à l’horizontale, elles offriront un look plus épuré et facile d’entretien.

La pierre naturelle ajoutera quant à elle une touche de richesse à l’ensemble du projet. Au sol, je penche vers les tuiles de grands formats. Les grandes dalles carrées ajoutent de la prestance tandis que le plancher de bois franc apportera beaucoup de chaleur.

L’ambiance générale se crée souvent en jouant avec l’éclairage. Même si on parle d’une cuisine moderne, une lumière d’un blanc chaud ou naturel est de mise. Une atmosphère de laboratoire de chimie serait donc à proscrire! Les ampoules de type DEL aux blancs chauds sont à l’honneur. N’oubliez surtout pas d’éclairer les zones de travail telles que les comptoirs et l’évier. Un bon éclairage installé sous les armoires du haut est une bonne façon d’éclairer directement les surfaces.

Pour conclure, on évite donc :

-De mettre des moulures partout. On peut même éliminer les cache-lumières et les moulures de tête.

-Les couleurs moins naturelles  telles que le rouge le vert, etc. On les utilise plutôt sur les murs ou dans les accessoires, question de pouvoir les changer à moindre coût lorsque l’envie nous prend.

-Trop de mélange de couleurs. Une couleur accent peut suffire, n’oublions pas que l’objectif est d’augmenter la longévité de notre cuisine.

Un dernier conseil au passage ! Laissez à votre designer d’intérieur ou à votre cuisiniste le soin de vous guider dans votre projet. En plus d’avoir de larges connaissances au niveau de l’ergonomie, cette personne connait très bien les subtilités du design pour créer une atmosphère dosée et réussie que vous aimerez surtout très longtemps.

Sylvianne Bélanger, designer d'intérieur

Suivez-moi sur Facebook!

Sylvianne Bélanger, designer d'intérieur

En manchette

Une cuisine moderne qui traverse les années, c’est possible

Publié le 18 novembre 2015

Les cuisines modernes ont toujours la cote. Toutefois, comment fait-on pour leur faire traverser les années sans qu'elles se démodent? Voici quelques principes de base pour réussir à intégrer ce type de design sans se soucier du temps qui passe et des modes qui changent rapidement.

L’aménagement se doit d’être simple et épuré. Un grand îlot rectangulaire et de grands comptoirs sont souvent associés au design moderne.

Sylvianne Bélanger, designer d'intérieur

En premier lieu, j’opte pour des lignes directrices droites. Les portes d’armoires sont alignées, les profilés de comptoir sont carrés et les surfaces planes.

J’aime aussi jouer avec les  volumes. On peut créer des zones distinctes avec des masses rectangulaires en bloc. Autant à l’îlot qu’aux armoires de rangement.

L’aménagement se doit d’être simple et épuré. Un grand îlot rectangulaire et de grands comptoirs sont souvent associés au design moderne. Côté rangement, je mise sur l’aspect fonctionnel. On élimine les recoins et les angles inutiles.

J’opte souvent pour des mécanismes de rangement pratiques et haut de gamme. Une cuisine moderne, c’est aussi à l’intérieur des armoires que ça se passe!

Les matériaux utilisés sont tout aussi importants. Je vous suggère des finis naturels tels que du bois pour les portes. De type mélamine ou en placage, le look du bois ajoute un côté noble et chaleureux à votre décor.

L’acier inoxydable est aussi un des grands classiques du style moderne. On aime les accents de blanc mat ou lustré. Le noir fait son entrée en grande pompe depuis quelques années. Les poignées disparaissent et les robinets ont un look minimaliste.

Côté comptoirs, afin d’assurer un effet épuré et sobre, je privilégie le quartz. Il a un look homogène et des motifs plutôt discrets contrairement au granite qui présente souvent des  mouvements irréguliers. Le quartz offre aussi une variété de couleurs sans fin, ce qui facilite grandement les agencements.

La mosaïque au dosseret en pierres naturelles est très tendance en ce moment. Par contre, je propose aussi souvent des tuiles de forme rectangulaire grand format. Elles sont  très polyvalentes et économiques. Posées à l’horizontale, elles offriront un look plus épuré et facile d’entretien.

La pierre naturelle ajoutera quant à elle une touche de richesse à l’ensemble du projet. Au sol, je penche vers les tuiles de grands formats. Les grandes dalles carrées ajoutent de la prestance tandis que le plancher de bois franc apportera beaucoup de chaleur.

L’ambiance générale se crée souvent en jouant avec l’éclairage. Même si on parle d’une cuisine moderne, une lumière d’un blanc chaud ou naturel est de mise. Une atmosphère de laboratoire de chimie serait donc à proscrire! Les ampoules de type DEL aux blancs chauds sont à l’honneur. N’oubliez surtout pas d’éclairer les zones de travail telles que les comptoirs et l’évier. Un bon éclairage installé sous les armoires du haut est une bonne façon d’éclairer directement les surfaces.

Pour conclure, on évite donc :

-De mettre des moulures partout. On peut même éliminer les cache-lumières et les moulures de tête.

-Les couleurs moins naturelles  telles que le rouge le vert, etc. On les utilise plutôt sur les murs ou dans les accessoires, question de pouvoir les changer à moindre coût lorsque l’envie nous prend.

-Trop de mélange de couleurs. Une couleur accent peut suffire, n’oublions pas que l’objectif est d’augmenter la longévité de notre cuisine.

Un dernier conseil au passage ! Laissez à votre designer d’intérieur ou à votre cuisiniste le soin de vous guider dans votre projet. En plus d’avoir de larges connaissances au niveau de l’ergonomie, cette personne connait très bien les subtilités du design pour créer une atmosphère dosée et réussie que vous aimerez surtout très longtemps.

Sylvianne Bélanger, designer d'intérieur

Suivez-moi sur Facebook!

Sylvianne Bélanger, designer d'intérieur