Aménager une cuisine : mode d'emploi

Publié le 23 décembre 2015

Reprenons le fil de l’aménagement de notre cuisine (très) seventies. La dernière fois, j’ai proposé à mes clients deux scenarios bien différents : l’un comportait de nombreux rangements tandis que le second faisait la part belle à plus de comptoirs. Si le choix semblait difficile pour mes clients, nous avons opté pour une solution mixte qui accorde autant de rangements nécessaires pour les ustensiles et objets usuels que de surfaces de préparation pour les aliments.

Si votre cuisine présente un look similaire et que vous envisagez de la remettre au goût du jour à moindres frais, voici mes conseils :

-          Favoriser un aménagement en U pour optimiser les déplacements dans la cuisine. Dans notre cas, la garde-robe qui abritait laveuse-sécheuse a été démolie pour laisser place à d’avantage d’espace de rangement.  

-          Acheter les modules de cuisine parmi les grandes enseignes de la distribution d'ameublement vous permettra d’économiser gros. En revanche, les espaces résiduels pourront être comblés par des meubles sur mesure et les comptoirs choisis chez des fournisseurs spécialisés. Dans notre exemple, le choix des comptoirs s’est naturellement porté sur le bois qui apporte un aspect chaleureux et durable. Ils sont d’ailleurs également utilisés comme panneaux de finition pour donner le sentiment d’une esthétique homogène.

-          Prévoir une surface de comptoir suffisante pour préparer les aliments.

-          Habiller le dosseret de la cuisine avec de la céramique ajoutera sans contredit de l'ambiance à votre cuisine, par sa couleur, sa texture, sa dimension, etc.

-          La surface au sol doit aussi faire l’objet d’une réflexion. Habituellement on privilégie la céramique, mais de nos jours de nouveaux matériaux peuvent également s’appliquer aux zones humides comme le bois d’ingénierie.

Fort de ces conseils à vous de jouer !

Maxime Partouche, designer d'intérieur

En manchette

Les Huskies étaient si près...

Les Huskies sont passés bien près de remporter la Coupe Memorial, mais ils ont dû s'avouer vaincus par la marque de 3 à 2 en prolongation face aux Knights de London.

8700$ pour que des travaux de réaménagement ne soient pas effectués

Après avoir envisagé des travaux de réaménagement de ses bureaux du secteur des communications, la Ville de Longueuil a estimé, à peine quelques semaines avant le début prévu des rénovations, que les travaux n'étaient plus nécessaires. La résiliation du contrat coûtera 8764$.

Aménager une cuisine : mode d'emploi

Publié le 23 décembre 2015

Reprenons le fil de l’aménagement de notre cuisine (très) seventies. La dernière fois, j’ai proposé à mes clients deux scenarios bien différents : l’un comportait de nombreux rangements tandis que le second faisait la part belle à plus de comptoirs. Si le choix semblait difficile pour mes clients, nous avons opté pour une solution mixte qui accorde autant de rangements nécessaires pour les ustensiles et objets usuels que de surfaces de préparation pour les aliments.

Si votre cuisine présente un look similaire et que vous envisagez de la remettre au goût du jour à moindres frais, voici mes conseils :

-          Favoriser un aménagement en U pour optimiser les déplacements dans la cuisine. Dans notre cas, la garde-robe qui abritait laveuse-sécheuse a été démolie pour laisser place à d’avantage d’espace de rangement.  

-          Acheter les modules de cuisine parmi les grandes enseignes de la distribution d'ameublement vous permettra d’économiser gros. En revanche, les espaces résiduels pourront être comblés par des meubles sur mesure et les comptoirs choisis chez des fournisseurs spécialisés. Dans notre exemple, le choix des comptoirs s’est naturellement porté sur le bois qui apporte un aspect chaleureux et durable. Ils sont d’ailleurs également utilisés comme panneaux de finition pour donner le sentiment d’une esthétique homogène.

-          Prévoir une surface de comptoir suffisante pour préparer les aliments.

-          Habiller le dosseret de la cuisine avec de la céramique ajoutera sans contredit de l'ambiance à votre cuisine, par sa couleur, sa texture, sa dimension, etc.

-          La surface au sol doit aussi faire l’objet d’une réflexion. Habituellement on privilégie la céramique, mais de nos jours de nouveaux matériaux peuvent également s’appliquer aux zones humides comme le bois d’ingénierie.

Fort de ces conseils à vous de jouer !

Maxime Partouche, designer d'intérieur