5 bienfaits de l’amour romantique sur la santé

Publié le 11 février 2016

Pour la St-Valentin, nous vous offrons un petit palmarès qui se veut à la fois ludique et pratique. Fondé sur des études scientifiques, il dresse les effets d’une relation de couple harmonieuse sur la santé.

Certaines études prétendent que les gens en couple vivraient 10 ans de plus que les célibataires.

Émilie Dansereau de l'Association pour la santé publique du Québec

L’amour permet :

·         Une meilleure santé du cœur : il semblerait que le fait d’être marié diminuerait les risques de faire un ACV tant pour les femmes que pour les hommes.

·         Une meilleure santé mentale : des études ont montré que les gens en couple et heureux avaient un niveau de cortisol (hormone du stress) moins élevé.

·         Un sommeil de meilleure qualité : cette fois, on exclut les cas de ronflements excessifs ou de syndrome des jambes sans repos!

·         Un meilleur système immunitaire : les personnes en couples font plus souvent l’amour que les célibataires et cela aura un impact positif sur leur système immunitaire.

·         Un prolongement de l’espérance de vie : certaines études prétendent que les gens en couple vivraient 10 ans de plus que les célibataires.

Émilie Dansereau, chargée des dossiers Saines habitudes de vie à l'Association pour la santé publique du Québec

L'amour c'est bon pour la santé. Lisez cet article en cliquant ici

Plus d'infos en cliquant ici

En manchette

La CCIRS s’enrichit de la dynamique Ville de Contrecoeur

MUNICIPAL. La Ville de Contrecoeur fait désormais partie du territoire de la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud. Cette annexion s’est faite dans un climat de partage où les deux parties sortent gagnantes. Pour la CCIRS, l’ajout de la Ville de Contrecoeur vient renforcer l’Est de son territoire en plus de donner du poids à son suivi de la Stratégie maritime et à la défense des enjeux propres à la Rive-Sud, notamment le transport.

La pratique des sages-femmes encore méconnue sur le territoire

SANTÉ. Même si les futurs parents du Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre ont accès aux services de sages-femmes depuis 2011 et à une maison de naissance depuis 2013, près de 97% de la population des territoires de Longueuil, Saint-Lambert et Brossard ont utilisé les services traditionnels pour leur suivi de grossesse et leur accouchement, en 2015. Une statistique que la responsable des services sage-femme à la Maison de naissance Haut-Richelieu-Rouville a bien l'intention de faire diminuer en faisant connaître davantage sa pratique.

5 bienfaits de l’amour romantique sur la santé

Publié le 11 février 2016

Pour la St-Valentin, nous vous offrons un petit palmarès qui se veut à la fois ludique et pratique. Fondé sur des études scientifiques, il dresse les effets d’une relation de couple harmonieuse sur la santé.

Certaines études prétendent que les gens en couple vivraient 10 ans de plus que les célibataires.

Émilie Dansereau de l'Association pour la santé publique du Québec

L’amour permet :

·         Une meilleure santé du cœur : il semblerait que le fait d’être marié diminuerait les risques de faire un ACV tant pour les femmes que pour les hommes.

·         Une meilleure santé mentale : des études ont montré que les gens en couple et heureux avaient un niveau de cortisol (hormone du stress) moins élevé.

·         Un sommeil de meilleure qualité : cette fois, on exclut les cas de ronflements excessifs ou de syndrome des jambes sans repos!

·         Un meilleur système immunitaire : les personnes en couples font plus souvent l’amour que les célibataires et cela aura un impact positif sur leur système immunitaire.

·         Un prolongement de l’espérance de vie : certaines études prétendent que les gens en couple vivraient 10 ans de plus que les célibataires.

Émilie Dansereau, chargée des dossiers Saines habitudes de vie à l'Association pour la santé publique du Québec

L'amour c'est bon pour la santé. Lisez cet article en cliquant ici

Plus d'infos en cliquant ici