Un premier album complet pour Simon Kingsbury

Pêcher rien de Simon Kingsbury - Étoiles: ***

Gilles Lévesque gilles.levesque@tc.tc Publié le 20 février 2016

Ceux qui ont connu le groupe québécois Lac Estion connaissent bien Simon Kingsbury, un jeune auteur-compositeur-interprète qui a décidé de voler de ses propres ailes en 2011, en lançant un EP de trop courte durée.

Après quelques années de silence, Kingsbury remet ça avec le lancement d'un premier album complet intitulé Pêcher rien. On reconnaît rapidement sa voix assurée qui n'a pas besoin de grandes orchestrations pour se démarquer.

Des paroles de ses chansons, on comprend qu'il vient de passer un sale moment. Sa déprime amoureuse l'a visiblement affecté. Il nous en parle par le biais de textes forts qui n'ont pas besoin d'explications supplémentaires.

Certains, pour diverses raisons, osent des comparaisons avec Louis-Jean Cormier, Vincent Vallières et Philippe Brach, mais bien franchement, Kingsbury a son propre ADN. Il s'est un peu trop dissocié des moments de folie de Lac Estion, doit-on convenir, mais on réalise rapidement qu'il s'en va dans la bonne direction avec ce premier album de musique folk et de rock. Il faut y voir une carte de visite pour un avenir qui semble prometteur si la déprime amoureuse ne lui colle pas à la peau très longtemps.

Ce premier disque complet est toutefois un peu linéaire. On aurait aussi apprécié que Simon Kingsbury laisse un peu plus de place à ses musiciens. Tout n'est pas parfait donc, mais ce jeune homme talentueux mérite qu'on s'intéresse à lui.

Cela dit, Simple Plan, Radio Radio et Lawrence Jalbert ont lancé le 19 février un nouvel album.

Le 15 avril prochain, ce sera au tour du groupe Santana d'étonner ses nombreux fans avec le lancement d'un CD intitulé Santana IV. Croyez-le ou non, mais Carlos Santana a décidé de recréer la formation originale dont le dernier disque remonte à 1971 (Santana III).

On pourra entre autres renouer avec le guitariste Neal Schon. On se souviendra qu'il a quitté Santana en 1973 pour former le groupe Journey. S'il faut se fier au premier extrait de cet album à venir, Anywhere You Want To Go, ce retour dans le temps risque d'être réussi. On s'en reparle.

Fiche technique

Simon Kingsbury

Chansons: 10

Genre: folk, rock

À télécharger: Timing

En manchette

La course aux appuis se poursuit

POLITIQUE La course aux appuis à l'investiture du Parti québécois (PQ) dans la circonscription de Marie-Victorin se poursuit. La candidate Sophie Stanké annonce l'appui officiel de Vivian Barbot et Ève-Mary Thaï Thi Lac, tandis que Catherine Fournier reçoit le soutien de Pierre Marois, ministre d’État au Développement social sous René Lévesque.

La piscine Olympia fermée par mesure préventive

SANTÉ PUBLIQUE. Rien n'a encore été confirmé, mais un col bleu de Longueuil qui travaille à la piscine Olympia aurait possiblement contracté la légionellose. Le travailleur aurait éprouvé des symptômes qui pourraient s'apparenter à la maladie.

Un premier album complet pour Simon Kingsbury

Pêcher rien de Simon Kingsbury - Étoiles: ***

Gilles Lévesque gilles.levesque@tc.tc Publié le 20 février 2016

Ceux qui ont connu le groupe québécois Lac Estion connaissent bien Simon Kingsbury, un jeune auteur-compositeur-interprète qui a décidé de voler de ses propres ailes en 2011, en lançant un EP de trop courte durée.

Après quelques années de silence, Kingsbury remet ça avec le lancement d'un premier album complet intitulé Pêcher rien. On reconnaît rapidement sa voix assurée qui n'a pas besoin de grandes orchestrations pour se démarquer.

Des paroles de ses chansons, on comprend qu'il vient de passer un sale moment. Sa déprime amoureuse l'a visiblement affecté. Il nous en parle par le biais de textes forts qui n'ont pas besoin d'explications supplémentaires.

Certains, pour diverses raisons, osent des comparaisons avec Louis-Jean Cormier, Vincent Vallières et Philippe Brach, mais bien franchement, Kingsbury a son propre ADN. Il s'est un peu trop dissocié des moments de folie de Lac Estion, doit-on convenir, mais on réalise rapidement qu'il s'en va dans la bonne direction avec ce premier album de musique folk et de rock. Il faut y voir une carte de visite pour un avenir qui semble prometteur si la déprime amoureuse ne lui colle pas à la peau très longtemps.

Ce premier disque complet est toutefois un peu linéaire. On aurait aussi apprécié que Simon Kingsbury laisse un peu plus de place à ses musiciens. Tout n'est pas parfait donc, mais ce jeune homme talentueux mérite qu'on s'intéresse à lui.

Cela dit, Simple Plan, Radio Radio et Lawrence Jalbert ont lancé le 19 février un nouvel album.

Le 15 avril prochain, ce sera au tour du groupe Santana d'étonner ses nombreux fans avec le lancement d'un CD intitulé Santana IV. Croyez-le ou non, mais Carlos Santana a décidé de recréer la formation originale dont le dernier disque remonte à 1971 (Santana III).

On pourra entre autres renouer avec le guitariste Neal Schon. On se souviendra qu'il a quitté Santana en 1973 pour former le groupe Journey. S'il faut se fier au premier extrait de cet album à venir, Anywhere You Want To Go, ce retour dans le temps risque d'être réussi. On s'en reparle.

Fiche technique

Simon Kingsbury

Chansons: 10

Genre: folk, rock

À télécharger: Timing