Steve Hill, Solo Recordings, Vol. 3: un heureux mélange de rock et de blues

Étoiles: *** et demie

Gilles Lévesque gilles.levesque@tc.tc Publié le 13 mars 2016

Steve Hill, l'un des meilleurs guitaristes du Québec, est attendu au Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean le 17 mars prochain. Nous y serons, bien évidemment. On peut penser que celui qui est devenu un véritable homme-orchestre sur scène interprétera plusieurs des chansons de ce nouvel album qu'il vient tout juste de lancer.

Il s'agit en fait d'une suite à Solo Recordings, Vol. 1 et Solo Recordings, Vol. 2, lesquels lui ont permis de relancer sa carrière après des moments difficiles. Le principal intéressé est le premier à convenir qu'il ne s'attendait pas à ce que cette aventure en solo connaisse autant de succès. Nous aussi d'ailleurs.

En plus de jouer de la guitare à la manière des grands, Steve Hill chante et joue de l'harmonica et de la batterie en même temps. Faut le faire. Il faut dire que nous sommes en présence d'un surdoué qui jouait du blues aux côtés de Bob Harrison à l'âge de 16 ans. Nous étions d'ailleurs à la Pointe aux cafés lorsqu'il a fait ses débuts sur scène.

Il nous propose à nouveau un heureux mélange de rock et de blues comme on aime en entendre dans de petites salles de spectacle où l'atmosphère devient survoltée. Neuf des douze pièces sont de nouvelles compositions, alors que les autres sont des reprises.

Cet album a été enregistré en un temps record (quatre jours). Ça sonne comme un CD enregistré en spectacle. Le principal intéressé soutient que c'est le meilleur disque de cette trilogie, mais bien franchement, il serait plus juste de parler d'une suite logique des albums précédents. Que vienne vite le 17 mars!

Fiche technique

Steve Hill

Chansons: 12

Genre: blues, rock

À télécharger: Trouble Times

En manchette

Un des meilleurs bilans de la Fête nationale dans le Vieux-Longueuil

Doris Guérette, présidente de la Corporation Le Vieux-Longueuil en fête dresse un des meilleurs bilans des dernières années de la Fête nationale 2016 dans le Vieux-Longueuil. L’édition de la Fête nationale du Québec dans le Vieux-Longueuil 2015 a attiré une fois de plus une foule de plus de 30 000 personnes pendant les 2 jours de festivités.

Steve Hill, Solo Recordings, Vol. 3: un heureux mélange de rock et de blues

Étoiles: *** et demie

Gilles Lévesque gilles.levesque@tc.tc Publié le 13 mars 2016

Steve Hill, l'un des meilleurs guitaristes du Québec, est attendu au Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean le 17 mars prochain. Nous y serons, bien évidemment. On peut penser que celui qui est devenu un véritable homme-orchestre sur scène interprétera plusieurs des chansons de ce nouvel album qu'il vient tout juste de lancer.

Il s'agit en fait d'une suite à Solo Recordings, Vol. 1 et Solo Recordings, Vol. 2, lesquels lui ont permis de relancer sa carrière après des moments difficiles. Le principal intéressé est le premier à convenir qu'il ne s'attendait pas à ce que cette aventure en solo connaisse autant de succès. Nous aussi d'ailleurs.

En plus de jouer de la guitare à la manière des grands, Steve Hill chante et joue de l'harmonica et de la batterie en même temps. Faut le faire. Il faut dire que nous sommes en présence d'un surdoué qui jouait du blues aux côtés de Bob Harrison à l'âge de 16 ans. Nous étions d'ailleurs à la Pointe aux cafés lorsqu'il a fait ses débuts sur scène.

Il nous propose à nouveau un heureux mélange de rock et de blues comme on aime en entendre dans de petites salles de spectacle où l'atmosphère devient survoltée. Neuf des douze pièces sont de nouvelles compositions, alors que les autres sont des reprises.

Cet album a été enregistré en un temps record (quatre jours). Ça sonne comme un CD enregistré en spectacle. Le principal intéressé soutient que c'est le meilleur disque de cette trilogie, mais bien franchement, il serait plus juste de parler d'une suite logique des albums précédents. Que vienne vite le 17 mars!

Fiche technique

Steve Hill

Chansons: 12

Genre: blues, rock

À télécharger: Trouble Times