Brooklyn: un beau fil d'amour à voir ce week-end

Étoiles: ***

Pascal Cloutier web@tc.tc Publié le 25 mars 2016

À l’aube des années 50, une jeune femme (Saoirse Ronan) quitte son Irlande natale pour rejoindre le quartier de Brooklyn, à New York. Elle croit y trouver du travail et l’espoir d’un avenir meilleur comme plusieurs de ses compatriotes.

Laissant derrière sa sœur (Fiona Glascott), sa mère (Jane Brennan) et une amie (Eileen O’Higgins), la jeune fille nommée Eilis connaît une traversée de l’Atlantique éprouvante, mais se retrouve enfin en sol américain avec la détermination d’en faire son chez-soi.

C’est le mal du pays que ressentira Eilis durant les premiers mois. Le sentiment s’estompera le jour où elle tombera en amour avec un jeune Italien du nom de Tony (Emory Cohen). Tout semble bien fonctionner pour elle jusqu’à ce qu’elle apprenne, au lendemain de son mariage avec Tony, que sa sœur Rose est décédée.

Inquiète pour sa mère qui reste seule là-bas, elle décide de retourner en Irlande pour une visite d’un mois. Quand elle y retrouve Nancy qui doit se marier incessamment, elle accepte de prolonger son séjour et fréquente Jim (Domhnall Gleeson) à qui elle cache être mariée.

Sans être un grand film, cette production américaine-canadienne-irlandaise possède de nombreuses qualités. La réalisation de John Crowley, le jeu des acteurs et les décors sont, la plupart du temps, bien rendus. Quelques erreurs et certaines maladresses n’auront pas privé le résultat final d’être remarqué à la dernière remise des Oscars.

Un beau film d’amour qui n’est peut-être pas surprenant, mais qui raconte de belle manière.

En manchette

La pétanque s'emparera de la rue Saint-Charles

PÉTANQUE. La rue Saint-Charles vibrera au rythme des joueurs de pétanque, du 4 au 7 août, alors que quelque des centaines de joueurs envahiront le Vieux-Longueuil dans le cadre de la 9e édition du Mondial Ricard La Marseillaise.

Brooklyn: un beau fil d'amour à voir ce week-end

Étoiles: ***

Pascal Cloutier web@tc.tc Publié le 25 mars 2016

À l’aube des années 50, une jeune femme (Saoirse Ronan) quitte son Irlande natale pour rejoindre le quartier de Brooklyn, à New York. Elle croit y trouver du travail et l’espoir d’un avenir meilleur comme plusieurs de ses compatriotes.

Laissant derrière sa sœur (Fiona Glascott), sa mère (Jane Brennan) et une amie (Eileen O’Higgins), la jeune fille nommée Eilis connaît une traversée de l’Atlantique éprouvante, mais se retrouve enfin en sol américain avec la détermination d’en faire son chez-soi.

C’est le mal du pays que ressentira Eilis durant les premiers mois. Le sentiment s’estompera le jour où elle tombera en amour avec un jeune Italien du nom de Tony (Emory Cohen). Tout semble bien fonctionner pour elle jusqu’à ce qu’elle apprenne, au lendemain de son mariage avec Tony, que sa sœur Rose est décédée.

Inquiète pour sa mère qui reste seule là-bas, elle décide de retourner en Irlande pour une visite d’un mois. Quand elle y retrouve Nancy qui doit se marier incessamment, elle accepte de prolonger son séjour et fréquente Jim (Domhnall Gleeson) à qui elle cache être mariée.

Sans être un grand film, cette production américaine-canadienne-irlandaise possède de nombreuses qualités. La réalisation de John Crowley, le jeu des acteurs et les décors sont, la plupart du temps, bien rendus. Quelques erreurs et certaines maladresses n’auront pas privé le résultat final d’être remarqué à la dernière remise des Oscars.

Un beau film d’amour qui n’est peut-être pas surprenant, mais qui raconte de belle manière.