Repas gastronomiques caritatifs à La Croisée de Longueuil

Sarah Laou sarah.laou@tc.tc
Publié le 9 octobre 2016

Le lancement du Mois de la bistronomie de La Croisée a remporté un vif succès, ce lundi 3 octobre, avec le premier repas gastronomique à moindre coût proposé par le restaurant Le Méchant Loup.

©Photo:Gracieuseté- Gilles Pilette

ÉVÉNEMENT. L'organisme La Croisée de Longueuil a lancé avec succès son Mois de la bistronomie, le 3 octobre, dans ses locaux de la rue Green.

L'idée est alléchante et insolite: chaque lundi midi du mois d'octobre, un chef cuisinier d'un grand restaurant de la région devra redoubler d'inventivité en concoctant un repas gastronomique complet pour 60 convives, et ce, avec un budget de seulement 4$ par personne. 

Trois restaurants vont tenter de relever le défi, soit Le Méchant Loup le 3 octobre, le Gousto Bistro le 17 octobre, Les Copains Gourmands le 24 octobre et L'Incrédule le 31 octobre. Ces derniers devront prouver qu'il est possible de faire de la grande cuisine à prix abordable. 

L'activité-bénéfice, qui s'inscrit dans le cadre des célébrations du 40e anniversaire de La Croisée, vise notamment à faire connaître les différents services de l'organisme communautaire œuvrant au quotidien auprès des citoyens et des plus démunis. 

Le ticket pour un repas gastronomique est de 40$; les profits allant intégralement à La Croisée. 

Le Méchant Loup ouvre le bal en beauté

Avec un budget réduit, le chef Pierre Dufour, premier participant et propriétaire du restaurant Méchant Loup, a proposé un repas créatif tout en parfums et en saveurs aux 55 invités présents, lundi dernier. 

Pour ce premier rendez-vous, le réfectoire de La Croisée était donc presque comble, tandis qu'une ambiance chaleureuse régnait parmi les convives. En proposant quatre mets aussi raffinés qu'étonnants, le chef et son équipe ont placé la barre haut et permis à l'organisme communautaire de récolter près de 2000$. 

«Ce repas est une belle réussite, a déclaré Martha Ortiz, directrice générale de l'organisme depuis deux ans. Il faut être courageux pour relever le défi et cela montre que l'on peut faire de belles choses avec peu de moyens.» 

Plusieurs personnalités politiques, des gens d'affaires, des organismes communautaires, des commerçants et des citoyens s'étaient déplacés pour l'occasion. Le député de Verchères et chef de l'opposition officielle Stéphane Bergeron a notamment salué l'initiative et apprécié l'expérience gustative. «Bien manger pour une bonne cause, c'est une façon originale de sensibiliser les gens aux réalités entourant la sécurité alimentaire», a-t-il déclaré. 

Entraide et partage au quotidien

Les enjeux alimentaires sont au cœur des actions de La Croisée. Soutenu par une centaine de bénévoles, l'organisme propose plusieurs services communautaires et récréatifs, tels que des ateliers parents-enfants, une halte-garderie, des ateliers de cuisine, du dépannage alimentaire, un jardin communautaire ou encore la livraison de repas pour aînées.

La boutique de La Croisée, ouverte du lundi au jeudi de 9h à 15h30 et le vendredi jusqu'à midi, est également un endroit très fréquenté où les citoyens peuvent donner des meubles, des vêtements, des livres ou encore des jouets. Tous les biens récoltés sont revendus à bas prix. 

La pétillante et dynamique directrice de l'organisme, ancienne attachée politique de la ministre Marie Malavoy, précise que les portes de La Croisée sont ouvertes à tous.

«Ce sont avec des actions concrètes et des petites choses du quotidien que l'on arrive à redonner à la société. Ce sont des gestes simples qui font la différence», explique-t-elle. 

Elle souligne également que le profil des personnes faisant appel à ces services a évolué au fil des années. «Nous voyons davantage de familles, de personnes avec un emploi, d'étudiants et d'immigrants qui se retrouvent avec des difficultés. Aujourd'hui, des gens qui travaillent ont besoin d'une aide; c'est une chose que l'on ne voyait pas il y a une dizaine d'années», témoigne Matha Ortiz, qui œuvre depuis 15 ans dans le domaine communautaire. 

Au regard du vieillissement et de l’appauvrissement de la population de Longueuil, les services proposés par La Croisée semblent donc trouver une résonnance aux besoins des citoyens.

 

Mois de la bistronomie: prochain menu du 17 octobre avec le chef du Gousto Bistro.

  • Amuse-Bouche : Olive ascolana sur un lit de Kale frit

  • Soupe de tomates fraîches San Marzano,
    Prosciutto de Parme et céléri rave

  • Ravioli maison à la courge, beurre noisette à la sauge,
    Chips de betteraves rouges

  • Cannoli sicilien au sirop d’érable
    Compote de fruits maison

Pour une réservation, contactez le 450-677-8918. Un reçu de charité est remis aux participants.