De nouvelles fouilles lancées au parc de la Baronnie

Olivier Robichaud olivier.robichaud@tc.tc
Publié le 29 juillet 2016

De nouvelles fouilles archéologiques seront lancées le 1er août au parc de la Baronnie.

©TC Media – Archives

Une nouvelle série de fouilles archéologiques sera entamée le 1er août au parc de la Baronnie, berceau de l'ancienne Seigneurie de Longueuil. L'événement servira de lancement au Mois de l'archéologie, qui mettra en valeur d'importantes fouilles sur la Rive-Sud.

Selon Frédéric Hottin, archéologue au Musée du Roussillon, la Rive-Sud regorge de sites archéologiques. Ces sites pourraient nous en apprendre beaucoup sur la présence européenne en Amérique, surtout pendant les années du régime français.

«On connaît très bien l'histoire à partir des années 1800, mais avant cela, on ne connaît que les grandes lignes, affirme M. Hottin. C'est plus difficile à documenter les années 1600 et 1700.»

Combler les lacunes des textes

Selon Frédéric Hottin, les documents que possèdent les historiens sont souvent contradictoires, notamment en ce qui concerne la localisation de certains sites et de certains événements. Le quotidien des gens communs n'est pas non plus décrit dans les livres; l'archéologie comble ces lacunes.

À Longueuil, par exemple, la firme Arkéos, chargée de mener les fouilles au parc de la Baronnie, espère localiser les tout premiers bâtiments du petit village qui fut le cœur de la seigneurie de Charles LeMoyne. Lors de fouilles précédentes, les archéologues ont découvert de nombreux objets, ainsi que l'emplacement d'un cimetière et du dernier des trois moulins érigés sur le site, mais les vestiges des édifices les plus anciens demeurent cachés sous la terre.

Un peu plus à l'ouest, d'autres chercheurs tentent de localiser le site de la bataille de La Prairie, où le sieur de Valrennes a infligé la défaite aux troupes anglo-hollandaises en 1691. À Châteauguay, les chercheurs dévoileront les résultats de fouilles menées en juillet pour documenter les 6000 ans de présence humaine à l'île Saint-Bernard.

Quelques surprises

Selon Frédéric Hottin, les fouilles archéologiques récentes sur la Rive-Sud ont permis de découvrir des choses qui sont passées complètement sous silence dans l'histoire écrite. Sur plusieurs sites de la Rive-Sud, les archéologues ont notamment trouvé des pièces de monnaie françaises… qui datent d'avant la colonisation!

«Parfois, on trouve de la monnaie qui date des années 1500. C'est une période de contacts assez méconnue entre l'arrivée de Jacques Cartier et le début de la colonisation», affirme l'archéologue.

Les chercheurs ont aussi découvert des palissades et des armes datant des années 1667 à 1687, période au cours de laquelle les Français et les Iroquois étaient pourtant en paix.

De nombreuses activités

Tout au long du mois de l'archéologie, les amateurs d'histoire pourront visiter les sites, interroger des archéologues et voir des fouilles actives. Ils pourront même s'improviser archéologue en participant à des fouilles simulées à Longueuil, La Prairie et Montréal, entre autres.

L'ensemble de la programmation du mois de l'archéologie est disponible sur le site archeoquebec.com.