Le vidéoclip d'Elton John tourné en Montérégie est en ligne

Michel Thibault michel.thibault@tc.tc Publié le 22 janvier 2016

La scène a été tournée sur la rue Carré Richard à Châteauguay le 20 décembre 2015.

©Capture d'écran YouTube

Le vidéoclip d'Elton John tourné à Châteauguay, en Montérégie, le 20 décembre dernier est maintenant en ligne.

Les images montrant un couple de danseurs évoluant au son de la nouvelle chanson Blue Wonderful de la star britannique ont été captées sur la rue Carré Richard.

Thibaut Duverneix a réalisé le clip à  l'insu d'Elton John, selon le Journal de Montréal, et le chanteur a bien apprécié.

Des grues tenant des caméras et des appareils d’éclairage haut dans les airs. D’autres retenant un trapèze d’acrobate. Des gens qui couvraient de feuilles mortes un terrain, trimballaient une échelle, plaçaient des accessoires, discutaient. Située dans un secteur résidentiel tranquille, la petite rue du nom de Carré Richard était très animée le dernier dimanche avant Noël.

La séquence de la pièce intitulée Blue Wonderful montrera un couple de danseurs joués par des acrobates évoluant dans les airs grâce aux trapèzes. Une prestation filmée de haut, en contre-plongée, après le coucher du soleil.

«De nuit, ça va être très beau avec les éclairages. On avait besoin d’espace. On a des grues pour faire voler deux danseurs», a expliqué Martin Henri, producteur associé chez Roméo & Fils, interviewé lors du tournage. Ce n’est pas lui qui a produit la vidéo, a-t-il précisé. C’est son ami Richard Cureton, de Revolver Films, de Toronto, qui lui a demandé sa collaboration pour livrer la commande de la compagnie Universal.

Comment Châteauguay a été choisie ?

Comment Châteauguay a été retenue pour figurer dans une vidéo  de la star britannique ? Martin Henri a exposé qu’il avait fait du repérage dans le secteur récemment pour un long métrage. «On n’avait vraiment pas beaucoup de temps pour faire le clip. J’ai ressorti mes photos pour le réalisateur et il a bien aimé. C’est exactement ce qu’il voulait comme type de décor», a-t-il fait part.

Le secteur a plu parce qu’il «a l’air d’un lieu, on ne sait pas où». «Ça peut paraître pour tout, États-Unis, Canada, whatever», a mentionné M. Henri.

Tournage discret

Une fois la nuit tombée, le tournage s’est effectué dans la discrétion.  Des barricades étaient placées aux deux extrémités du «u» du carré Richard qui débouchent rue Wilbrod. Des employées interdisaient aux passants d’atteindre la zone de la rue servant de plateau de tournage.

Ceux qui espéraient voir le célèbre chanteur auront été déçus. Sa présence n'était pas requise pour la scène. «Il n'est pas ici», a assuré M. Henri.

Dans le décor, une grue retenant un trapèze qui a servi à un danseur acrobate.

©Photo: TC Media - Michel Thibault

En manchette

Le vidéoclip d'Elton John tourné en Montérégie est en ligne

Michel Thibault michel.thibault@tc.tc Publié le 22 janvier 2016

La scène a été tournée sur la rue Carré Richard à Châteauguay le 20 décembre 2015.

©Capture d'écran YouTube


Le vidéoclip d'Elton John tourné à Châteauguay, en Montérégie, le 20 décembre dernier est maintenant en ligne.

Les images montrant un couple de danseurs évoluant au son de la nouvelle chanson Blue Wonderful de la star britannique ont été captées sur la rue Carré Richard.

Thibaut Duverneix a réalisé le clip à  l'insu d'Elton John, selon le Journal de Montréal, et le chanteur a bien apprécié.

Des grues tenant des caméras et des appareils d’éclairage haut dans les airs. D’autres retenant un trapèze d’acrobate. Des gens qui couvraient de feuilles mortes un terrain, trimballaient une échelle, plaçaient des accessoires, discutaient. Située dans un secteur résidentiel tranquille, la petite rue du nom de Carré Richard était très animée le dernier dimanche avant Noël.

La séquence de la pièce intitulée Blue Wonderful montrera un couple de danseurs joués par des acrobates évoluant dans les airs grâce aux trapèzes. Une prestation filmée de haut, en contre-plongée, après le coucher du soleil.

«De nuit, ça va être très beau avec les éclairages. On avait besoin d’espace. On a des grues pour faire voler deux danseurs», a expliqué Martin Henri, producteur associé chez Roméo & Fils, interviewé lors du tournage. Ce n’est pas lui qui a produit la vidéo, a-t-il précisé. C’est son ami Richard Cureton, de Revolver Films, de Toronto, qui lui a demandé sa collaboration pour livrer la commande de la compagnie Universal.

Comment Châteauguay a été choisie ?

Comment Châteauguay a été retenue pour figurer dans une vidéo  de la star britannique ? Martin Henri a exposé qu’il avait fait du repérage dans le secteur récemment pour un long métrage. «On n’avait vraiment pas beaucoup de temps pour faire le clip. J’ai ressorti mes photos pour le réalisateur et il a bien aimé. C’est exactement ce qu’il voulait comme type de décor», a-t-il fait part.

Le secteur a plu parce qu’il «a l’air d’un lieu, on ne sait pas où». «Ça peut paraître pour tout, États-Unis, Canada, whatever», a mentionné M. Henri.

Tournage discret

Une fois la nuit tombée, le tournage s’est effectué dans la discrétion.  Des barricades étaient placées aux deux extrémités du «u» du carré Richard qui débouchent rue Wilbrod. Des employées interdisaient aux passants d’atteindre la zone de la rue servant de plateau de tournage.

Ceux qui espéraient voir le célèbre chanteur auront été déçus. Sa présence n'était pas requise pour la scène. «Il n'est pas ici», a assuré M. Henri.

Dans le décor, une grue retenant un trapèze qui a servi à un danseur acrobate.

©Photo: TC Media - Michel Thibault