Des fraises en janvier: une comédie romantique à savourer sans modération

Sarah Laou sarah.laou@tc.tc
Publié le 11 octobre 2016

Adaptée en théâtre musical, la pièce à succès Des fraises en janvier sera à l'affiche au Théâtre de la Ville, les 22 et 23 octobre.

©Gracieuseté

THEATRE. La délicieuse comédie à succès Des fraises en janvier est à l'affiche ce mois-ci au théâtre de la Ville (TDLV). La pièce met en scène et en musique un quatuor d’amis-amants qui s'entremêlent dans un jeu d’amour et de hasard.

«Sophie et François se plaisent, mais refusent de s’engager. Alors que Léa, venue de la campagne, cherche à retrouver en ville son amie Sophie, François présente Sophie à son ami Robert, qui, lui, part avec Léa! Mais comment démêler le vrai du faux entre la réalité et le scénario que François est en train d’écrire?», peut-on lire du synopsis.

Adapté en théâtre musical par Frédéric Bélanger, le chassé-croisé amoureux n'a rien perdu de sa saveur. Écrit en 1999 par Evelyne de la Chenelière et joué  à plus de 19 reprises dans sept pays différents, Des fraises en janvier continue de séduire le public québécois par sa candeur charmante et sa poésie légère.

Alternant textes joués et chansons, les quatre comédiens évoluent sur scène en mêlant intrigues, rêveries diurnes et  aléas du quotidien.  Trois musiciens les accompagnent, dont Ludovic Bonnier, qui signe la direction musicale.

Jean-Philippe Perras joue François, le «conteur fantasque et amoureux». Un rôle principal sur mesure pour le jeune comédien mélomane.

«Le texte m'a tout de suite plu, car il est particulièrement bien écrit. Les relations sont belles et bien développées. C'est une comédie romantique dans sa pure tradition», commente le comédien qui a tout de suite accepté le rôle que lui proposait  Frédéric Bélanger.

L'adaptation a déjà eu un franc succès lors de son lancement en juillet dernier au Centre culturel de Joliette. Elle entame désormais sa tournée québécoise et sera présentée au public longueuillois les 22 et 23 octobre prochain au TDLV.

«Les gens ressortent avec le sourire et l'envie de s'aimer. Je pense que c'est ce qui fait le succès de la pièce. C'est ce que l'on attend de l'art; qu'il nous fasse ressentir des émotions», ajoute Jean-Philippe Perras.

En définitive, entre badineries, quiproquos, romances et rêveries, Des fraises en janvier demeure une ode à la magie du quotidien; une douce invitation à l'amour.

Extrait de la pièce: Sophie – « […] je ne vois pas pourquoi, si on aime faire les courses ensemble, faire le ménage ensemble, prendre un petit déjeuner ensemble, regarder des vieux films ensemble, je ne vois vraiment pas pourquoi on n’aimerait pas faire l’amour ensemble […] alors je te propose qu’on se marie au printemps. »

Des fraises en janvier avec  Laurence Dauphinais, Jean-Philippe Perras, Isabelle Blais et Stéphane Archambault, à la salle Pratt & Whitney Canada du Théâtre de la Ville, le 22 octobre à 20h et le dimanche 23 octobre à 15h.

Rens.: www.theatredelaville.qc.ca/spectacles/2016-17/des-fraises-en-janvier ou au 450 670-1616.