Un conte ayant pour terminus Grosse-île en 1847

Publié le 20 avril 2017

Ronald Laroque conte pour tous les publics et a promené ses histoires au Québec, en Nouvelle-Écosse, en France et en Inde.

©Photo: Gracieuseté

Ronald Larocque convie le public au conte historique Terminus Grosse-Île 1847, dans le cadre de la série contes et Chants à la Brûlerie Café-Crème, le 26 avril à 19h.

Ronald Laroque  conte pour tous les publics et a promené ses histoires au Québec, en Nouvelle-Écosse, en France et en Inde.

Avec Terminus Grosse-Île 1847, il plonge dans l'histoire de la traversée de l'Atlantique de milliers d'Irlandais, sur des voiliers infestés de vermines et de leur arrivée à la station de quarantaine de la Grosse-Île, arrêt obligatoire pour se protéger.  En 1847, 5424 personnes seront enterrées à cette île. Le conteur raconte cette tranche d'histoire à travers le regard d’une famille irlandaise de quatre personnes qui vivront la faim, les tempêtes, des déchirements, et surtout l’espoir d’une nouvelle vie.

Le coût d'entrée est de 12$. Information : Nicole Filiatrault 450 676-9420

(A.D.)