De la Rive-Sud à l’international, Gardy Fury propage son message rassembleur

De la Rive-Sud à l’international, Gardy Fury propage son message rassembleur

Crédit photo : Gracieuseté - Frédérique Ménard-Aubin

PORTRAIT. Celui qui s’est fait connaître aux côtés de Gage et Corneille a tour à tour endossé les costumes de danseur, acteur, réalisateur et même entrepreneur. Porte-parole du Festival international du film Black de Montréal 2017, Gardy Fury est l’un de ces artistes qui aiment multiplier les projets, les collaborations et les expériences, au pays comme à l’international.

L’artiste pluridisciplinaire a acquis sa notoriété au début des années 2000 avec le trio O.N.E, qu’il formait alors avec Gage et Corneille. Né de parents haïtiens, Gardy Fury est arrivé à Longueuil à deux ans et y a fait toute sa scolarité. Il se rappelle encore de son passage au cégep Édouard-Montpetit, de ses premiers pas dans la musique et de son envie insatiable de s’exprimer.

«J’ai eu très tôt cette connexion avec la musique, se souvient-il. Je ne savais pas lire les notes, alors j’ai choisi ma voix comme instrument. J’ai commencé en faisant du beat box [discipline vocale qui consiste à faire de la musique en imitant des instruments]. La musique a ensuite été un fil conducteur dans ma vie. Je garde aussi une belle amitié avec Corneille, que je considère comme un frère.»

Une carrière sur les chapeaux de roues

À la dissolution du groupe en 2001, Gardy Fury s’est lancé dans une carrière solo et s’est produit sur les plus grandes scènes internationales, intégrant des comédies et revues musicales telles que Rent, Big Bazar, Danse sing, Génération Motown, Hairspray, Sister Act ou encore Notre-Dame de Paris.

En plus d’avoir participé à plusieurs émissions télévisées au Québec, il s’est aussi illustré en tant qu’acteur dans les films Jack Paradise, Ego trip et Lac mystère.

En préparation de son prochain spectacle One man musical show qui sortira en 2018, l’artiste a par ailleurs accepté un rôle dans la série télé TROP.

Au-delà de l’identité

Véritable boulimique de projets et de créations, Gardy Fury tient aussi à faire passer son message rassembleur.

«J’accorde un grand intérêt à la richesse de l’identité, à l’expression du « je suis » et à ce qui fait le dénominateur commun entres les gens, précise-t-il. Prendre sa place dans la société avec ses différences; s’exprimer et témoigner de son parcours; transcender et aller plus loin que ce qu’on nous présente, c’est ce qui m’intéresse lorsque je m’engage dans un projet. Je n’aime pas qu’on réduise les individus à des étiquettes; on est plusieurs choses à la fois et humain avant tout.»

Dans cette optique, Gardy Fury a accepté d’être le porte-parole de la 13e édition du Festival international du film Black de Montréal, qui s’est déroulé du 27 septembre au 1er octobre. Un événement qui permet une réflexion collective sur les problèmes de racisme et les inégalités, selon le chanteur.

«Il y a encore beaucoup de choses à dire sur l’histoire des Noirs et encore trop de division, exprime-t-il. Même si je n’aime pas vraiment y aller avec les histoires de couleur de peau, car il y a tellement de cultures différentes dans cette « communauté noire », ce festival est surtout l’occasion de faire des rapprochements entre les êtres humains. Personne n’a choisi sa couleur, sa culture ou sa condition sociale. Au cinéma, le spectateur peut se mettre à la place du personnage, et cette empathie permet de franchir des barrières. L’Histoire appartient à toute l’humanité et la liberté est l’affaire de tous», défend Gardy Fury.

De l’art à l’entrepreneuriat

Fier président d’une usine de Kombucha ‒ boisson «santé» obtenue grâce à une culture de bactéries et de sucre –, Gardy Fury peut se targuer de porter aussi le chapeau d’entrepreneur. Il sera d’ailleurs bientôt le premier producteur de Kombucha à s’associer à un grand distributeur d’alimentation au Québec. L’annonce est prévue pour janvier 2018.

Mais Gardy ne délaisse pas pour autant le monde artistique. Il travaille déjà a un projet de création de comédie musicale et sur un concept d’émission avec l’animatrice Julie Snyder.