Saint-Valentin: les Québécois dépenseront 73$ en moyenne

Publié le 10 février 2016

Près de 82 % des Québécois ont l’habitude de souligner la Saint-Valentin, toujours ou occasionnellement.

Les Québécois dépenseront en moyenne 73 $ cette année pour la Saint-Valentin, révèle un sondage réalisé par la firme l'Observateur au nom du Conseil québécois du commerce de détail.

Une fête populaire la Saint-Valentin? Près de 82 % des Québécois ont l’habitude de souligner cet événement, toujours ou occasionnellement. Et plus de la moitié la célèbrent chaque année.

Comment célèbre-t-on la Saint-Valentin?

Pour marquer la fête des amoureux, les Québécois souhaitent faire une sortie au restaurant (58 %), aller voir un spectacle (31 %), se faire offrir des fleurs (22,5 %), faire un voyage (22,1 %) et recevoir du chocolat (22 %).

Ainsi, la grande majorité des couples souligneront la Saint-Valentin en prenant part à une activité spéciale (77%), en offrant des souhaits (71%) ou des cadeaux (64%).

« Parmi les critères de choix de ce cadeau, les Québécois considèrent très important ou important que le cadeau de la Saint-Valentin soit un symbole d’amour (83 %) et qu’il soit original (62 %). De plus, les hommes accordent plus d’importance à l’utilité du cadeau que les femmes (45 % pour les hommes vs 30 % pour les femmes) », affirme le président du conseil et chef de la direction de l’Observateur, Jacques Pelletier.

De moins en moins populaires les cartes de souhaits

Les cartes de souhaits connaissent une perte de popularité auprès des jeunes. Près de 82 % des gens âgés de 65 ans et plus pensent offrir une carte à leur amoureux. Cette option décroit chez les 18 à 24 ans et les 25 à 34 ans,  avec respectivement 56 % et 67%.

 

 

 

En manchette

À la plage en bateau

La voiture n'est pas l'unique moyen de se rendre à la nouvelle plage municipale de Longueuil. Une navette fluviale relie la promenade René-Lévesque au parc municipal de l'île Charron.

Anthony Bellini nommé directeur général de la CSMV

ÉDUCATION. Le nouveau directeur général de la Commission scolaire Marie-Victorin, Anthony Bellini, connait bien le poste qu'il occupe depuis le 25 juin, pour l'avoir observé de près depuis 2008 alors qu'il était directeur général adjoint pour la même organisation. Il succédera donc à Raynald Thibeault, qui avait annoncé son départ à la retraite il y a un mois.

Saint-Valentin: les Québécois dépenseront 73$ en moyenne

Publié le 10 février 2016

Près de 82 % des Québécois ont l’habitude de souligner la Saint-Valentin, toujours ou occasionnellement.


Les Québécois dépenseront en moyenne 73 $ cette année pour la Saint-Valentin, révèle un sondage réalisé par la firme l'Observateur au nom du Conseil québécois du commerce de détail.

Une fête populaire la Saint-Valentin? Près de 82 % des Québécois ont l’habitude de souligner cet événement, toujours ou occasionnellement. Et plus de la moitié la célèbrent chaque année.

Comment célèbre-t-on la Saint-Valentin?

Pour marquer la fête des amoureux, les Québécois souhaitent faire une sortie au restaurant (58 %), aller voir un spectacle (31 %), se faire offrir des fleurs (22,5 %), faire un voyage (22,1 %) et recevoir du chocolat (22 %).

Ainsi, la grande majorité des couples souligneront la Saint-Valentin en prenant part à une activité spéciale (77%), en offrant des souhaits (71%) ou des cadeaux (64%).

« Parmi les critères de choix de ce cadeau, les Québécois considèrent très important ou important que le cadeau de la Saint-Valentin soit un symbole d’amour (83 %) et qu’il soit original (62 %). De plus, les hommes accordent plus d’importance à l’utilité du cadeau que les femmes (45 % pour les hommes vs 30 % pour les femmes) », affirme le président du conseil et chef de la direction de l’Observateur, Jacques Pelletier.

De moins en moins populaires les cartes de souhaits

Les cartes de souhaits connaissent une perte de popularité auprès des jeunes. Près de 82 % des gens âgés de 65 ans et plus pensent offrir une carte à leur amoureux. Cette option décroit chez les 18 à 24 ans et les 25 à 34 ans,  avec respectivement 56 % et 67%.