Poursuite à vive allure sur l'A-30 et la route 116

Olivier Robichaud olivier.robichaud@tc.tc Publié le 20 janvier 2016

Un conducteur a été intercepté dans le secteur Le Moyne, après une poursuite en voiture sur l'autoroute 30 et la route 116.

©TC Media – Denis Germain

Des policiers de Longueuil et Beloeil ont mené une poursuite en voiture dans des conditions hivernales difficiles, hier soir. Le fuyard a été intercepté dans le secteur Le Moyne.

Selon le Service de police de l'Agglomération de Longueuil (SPAL), la poursuite a commencé vers 22h sur l'autoroute 30, à la hauteur du chemin de Chambly. Les policiers ont tenté d'arrêter un véhicule pour vitesse excessive, mais le conducteur a refusé de s'arrêter.

L'homme, un Longueuillois de 18 ans, a poursuivi sa course sur la route 116 en direction de Beloeil, avant de faire demi-tour. Au moins une voiture de la Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent est venue prêter main-forte au SPAL.

Après quelques minutes, les policiers ont dû abandonner la poursuite. Selon le porte-parole du SPAL, Tommy Lacroix, les conditions météorologiques étaient trop dangereuses.

«Dans ces conditions, on doit s'assurer de préserver la sécurité du public et de nos policiers», souligne-t-il.

Le conducteur a tout de même été intercepté quelques minutes plus tard, à l'angle des rues André-Charpentier et René-Philippe. Il a été libéré sous promesse de comparaître à une date ultérieure. Il pourrait faire face à des accusations de fuite et de conduite dangereuse.

Selon l'agent Lacroix, l'homme est connu des policiers, mais pas pour des infractions semblables.

En manchette

Les 10 commandements du déménagement

Un déménagement exige une bonne planification. En appliquant religieusement ces quelques conseils de la Société d’habitation du Québec, vous gagnerez du temps et éviterez de faire grincer des dents les bons samaritains venus vous aider le Jour J!

Projet Symbiocité suspendu: décret d’urgence pour la rainette

FAUNE. Le projet domiciliaire Symbiocité menace la viabilité à long terme de la rainette faux-grillon à La Prairie, jugée nécessaire pour le rétablissement de l’espèce en Montérégie, affirme le biologiste Mark Dionne, du service canadien de la faune. Présentant les grandes lignes d’un décret d’urgence adopté par Ottawa et qui entrera en vigueur le 17 juillet, le biologiste conclut que le projet domiciliaire du Bois de la Commune est une menace imminente pour la survie de l’espèce parce qu’il est localisé au cœur de la métapopulation de la minuscule grenouille de 2,5 cm, présente à différents endroits en Montérégie, dont Brossard et Longueuil.

Poursuite à vive allure sur l'A-30 et la route 116

Olivier Robichaud olivier.robichaud@tc.tc Publié le 20 janvier 2016

Un conducteur a été intercepté dans le secteur Le Moyne, après une poursuite en voiture sur l'autoroute 30 et la route 116.

©TC Media – Denis Germain


Des policiers de Longueuil et Beloeil ont mené une poursuite en voiture dans des conditions hivernales difficiles, hier soir. Le fuyard a été intercepté dans le secteur Le Moyne.

Selon le Service de police de l'Agglomération de Longueuil (SPAL), la poursuite a commencé vers 22h sur l'autoroute 30, à la hauteur du chemin de Chambly. Les policiers ont tenté d'arrêter un véhicule pour vitesse excessive, mais le conducteur a refusé de s'arrêter.

L'homme, un Longueuillois de 18 ans, a poursuivi sa course sur la route 116 en direction de Beloeil, avant de faire demi-tour. Au moins une voiture de la Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent est venue prêter main-forte au SPAL.

Après quelques minutes, les policiers ont dû abandonner la poursuite. Selon le porte-parole du SPAL, Tommy Lacroix, les conditions météorologiques étaient trop dangereuses.

«Dans ces conditions, on doit s'assurer de préserver la sécurité du public et de nos policiers», souligne-t-il.

Le conducteur a tout de même été intercepté quelques minutes plus tard, à l'angle des rues André-Charpentier et René-Philippe. Il a été libéré sous promesse de comparaître à une date ultérieure. Il pourrait faire face à des accusations de fuite et de conduite dangereuse.

Selon l'agent Lacroix, l'homme est connu des policiers, mais pas pour des infractions semblables.