Sections

De nombreuses sorties de route sur la Rive-Sud


Publié le 14 mars 2017

La visibilité est réduite à néant sur de nombreuses routes.

©TC Media - Archives

La tempête de neige qui frappe le sud du Québec a fortement compliqué la circulation sur les routes de la Rive-Sud ce soir. Des sorties de route sont rapportées partout sur le réseau.

Selon des informations rapportées par des automobilistes, la route 116 comptait plusieurs accidents mineurs, tout comme l'autoroute 10 à la hauteur de Brossard. D'autres incidents ont été rapportés sur la route 132 par l'application Waze.

Vers 21h, la Coopérative des techniciens ambulanciers de la Montérégie (CETAM) rapportait 38 appels pour des accidents de la route. De ce nombre, 16 personnes ont nécessité un transport en ambulance. On ne craint toutefois pas pour leur vie.

Plus tôt aujourd'hui, la Sûreté du Québec a déployé l'opération Griffe, qui vise à s'assurer que les automobilistes adoptent des comportements sécuritaires sur la route pendant la tempête.

Violents accidents ailleurs

Des accidents majeurs ont été rapportés dans les autres régions du Québec. Un homme a péri à la suite d'un violent impact survenu à Saint-Wenceslas, dans le Centre-du-Québec. Son véhicule est entré en collision avec un pilier de viaduc vers 15 h sur l'autoroute 55.

D'autre part, un carambolage impliquant une trentaine de véhicules est survenu vers 15h30 sur l'autoroute 10 dans le secteur de Magog. Les conditions étaient d'ailleurs particulièrement difficiles en Montérégie et en Estrie.

Des carambolages ont également forcé la fermeture partielle ou complète de certains tronçons des autoroutes 20, 30 et 40.

Louis Lalancette, porte-parole du ministère québécois des Transports, prévenait que la visibilité était nulle sur l'autoroute 15 entre la frontière américaine et Candiac, ainsi que sur l'autoroute 20 entre la frontière ontarienne et Les Cèdres avec une chaussée enneigée.

La plus grosse de l'hiver

Selon René Hérouz, météorologue à Environnement Canada, la tempête qui s'abat sur le territoire québécois sera «possiblement la plus importante de l'hiver». Les accumulations devraient atteindre de 15 à 40 centimètres sur l'ensemble des régions du Québec.

L'Estrie, la Beauce, le Centre-du-Québec et Charlevoix seront les régions les plus touchées, alors que de 30 à 40 centimètres de neige sont attendus. Les secteurs situés plus près du fleuve, dont Montréal et la Mauricie, pourraient recevoir de 15 à 30 centimètres.

De 15 à 20 centimètres devraient tomber sur les régions plus à l'est, c'est-à-dire le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et la Côte-Nord.

Les premiers flocons ont commencé à tomber sur l'ouest du Québec en fin de matinée mardi, pour ensuite se déplacer vers l'est. La tempête devrait atteindre son paroxysme en soirée mardi et dans la nuit de mardi à mercredi. De la neige intermittente est prévue dans la journée de mercredi, souligne René Héroux.

Des vents soufflant de 30 à 60 km/h accompagneront la neige, ce qui devrait créer de la poudrerie sur tout le Québec. Des rafales atteignant 100 km/h pourraient balayer l'est de la province. Environnement Canada a émis une série d'avertissements de neige abondante, de poudrerie et de tempête hivernale pour le sud du Québec.

Des vols annulés

Cent soixante-douze vols ont été annulés dans la journée de mardi à l'aéroport Montréal-Trudeau sur les quelque 600 vols prévus pour la journée, rapporte Stéphanie Lepage, directrice des relations média.

La plupart de ces vols étaient à destination ou en provenance du nord-est des États-Unis, ou même de la Floride, précise-t-elle. Quelques dizaines de vols domestiques, effectuant la liaison avec Toronto ou les provinces maritimes, ont également été cloués au sol.

Avec la collaboration de Michel Thibault et de La Presse canadienne