Sections

Opération anti-cannabis en cours à Longueuil


Publié le 6 juin 2017

Un commerce du boul. Lafayette est notamment visé par un mandat de perquisition.

©Photo: TC Media - Denis Germain

La Sûreté du Québec (SQ) procède actuellement au démantèlement d'un réseau de production et de distribution de cannabis qui opérait principalement en Montérégie et au Centre-du-Québec.

Les policiers effectuent présentement sept perquisitions dans des résidences, des commerces, des bâtiments de ferme et dans des véhicules à Longueuil, Saint-Guillaume et à Laval. Six véhicules seront saisis à titre de biens infractionnels. Un commerce du boul. Lafayette est notamment visé par un mandat de perquisition.

La SQ a procédé à 19 arrestations et les suspects comparaîtront aujourd'hui au palais de justice de Drummondville. Ils feront face à des accusations de complot, production et trafic de stupéfiants. Les deux têtes dirigeantes de l'affaire ont été arrêtées, soit Alain Grammatico, de Saint-Guillaume, et André Roy, de Longueuil.

Initié depuis mars 2016, l'enquête vise à mettre fin à ce réseau de production qui opère principalement en Montérégie et au Centre-du-Québec. L'enquête tend à démontrer qu'Alain Grammatico et André Roy seraient les principales têtes dirigeantes de cette production à grande échelle.

Une première frappe a eu lieu en avril dernier à Saint-Dominique, près de Saint-Hyacinthe. Sur les lieux, près 590 plants de cannabis et une quarantaine de lampes avaient été saisis. Selon la SQ, cette saisie avait permis de récolter d'autres éléments de preuve et démontrait que la production de cannabis s'effectuait dans des bâtiments de ferme et des commerces. Ensuite, la drogue était distribuée dans un point de chute à Longueuil.

Une centaine de policiers ont participé à cette opération, dont des policiers du Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL).