Sections

Délit de fuite mortel à Saint-Constant : Rick Modi plaide non coupable


Publié le 13 juillet 2017

Rick Modi est accusé de délit de fuite causant la mort.

©Photo: Facebook

JUSTICE. L’auteur présumé du délit de fuite ayant causé la mort d’un enfant de 2 ans le 27 mai à Saint-Constant, Rick Modi, a comparu ce matin au palais de justice de Longueuil. Il a plaidé non coupable.

L'homme de 24 ans a été arrêté mercredi matin à son domicile de Saint-Constant, après plus d'un mois et demi d'enquête. L'accusé était considéré comme le suspect numéro un depuis le tout début. Sa voiture, une Chevrolet Cruze noire, avait d’ailleurs été saisie quelques heures après la tragédie.

Rick Modi aurait frappé mortellement un bambin de deux ans, un peu avant 9h le 27 mai. La jeune victime, Dominique Wenga, aurait échappé quelques minutes à la surveillance de sa mère, avec qui il jouait dans la cour de leur résidence de la rue Rabelais. Il aurait alors tenté de traverser la rue devant chez lui et aurait été frappé par un automobiliste qui circulait à haute vitesse. Le suspect aurait ensuite pris la fuite.

Le décès du bambin a malheureusement été constaté quelques minutes plus tard à son arrivée à l'hôpital.

Rick Modi résidait à quelques mètres seulement de la maison de la famille du petit Dominique. Le jeune homme et sa conjointe auraient emménagé dans leur nouvelle propriété deux semaines à peine avant le drame.

Selon sa page Facebook, il aurait étudié en commerce à l’Université Concordia et travaillerait pour une banque.

Rick Modi est accusé de délit de fuite causant la mort. S’il est reconnu coupable, le jeune homme est passible d’une peine d’emprisonnement à vie. Il reviendra en cour demain matin au palais de justice de Longueuil. Il demeure détenu entretemps.