Il méritait mieux

Quoi de plus beau que le parc Michel-Chartrand de Longueuil? Ses lacs, son pré, sa butte et son boisé font la joie des citoyens qui le fréquentent, été comme hiver.

Un grand mur noir assombrit cependant le paysage: c’est la sculpture d’Armand Vaillancourt, à l’entrée du parc, qui se dresse tel un sombre rappel de l’ancienne Russie communiste. Car les passants l’appellent «le rideau de fer». Décadence et tristesse sont les sentiments qui envahissent l’âme à la vue de ce mur d’acier tout noir. Michel Chartrand méritait mieux.

Avec 750 000$, on aurait pu dresser une statue du grand homme entouré d’ouvriers, ou un couple d’ouvriers entourés de ses enfants; les idées ne manquent pas. Michel Chartrand le méritait.

Yvon Thibault