Un autre groupe de Syriens arrive à Toronto

Publié le 15 décembre 2015

Ce vol de réfugiés syriens est le troisième à être organisé et financé directement par le gouvernement fédéral dans le cadre de son plan visant à accueillir 25 000 Syriens au Canada d'ici la fin du mois de février.

©La Presse Canadienne

IMMIGRATION. Le plus récent groupe de Syriens à avoir pris la direction du Canada à bord d'un vol organisé par le gouvernement fédéral est arrivé à Toronto, mardi.

La plupart des quelque 200 personnes attendues sont des réfugiés accueillis par des organismes privés alors que d'autres sont parrainés par le gouvernement.

Au cours des prochains jours, ces nouveaux arrivants s'installeront un peu partout à travers le pays. Quatre d'entre eux se rendront à Halifax, huit à Vancouver et dans les villes avoisinantes et le reste ailleurs.

Ce vol est le troisième à être organisé et financé directement par le gouvernement fédéral dans le cadre de son plan visant à accueillir 25 000 Syriens au Canada d'ici la fin du mois de février.

Le ministre de l'Immigration, John McCallum, a admis ne pas savoir combien d'autres vols comme celui de mardi seraient organisés durant les prochaines semaines.

Outre l'objectif des 25 000, les libéraux ont également promis de recevoir 10 000 réfugiés avant la fin de l'année.

En incluant le groupe de mardi, seulement 1100 Syriens ont mis les pieds en sol canadien depuis que les libéraux ont officiellement pris le pouvoir en novembre. Les réfugiés sont arrivés au pays par le biais de trois vols organisés par le gouvernement et de vols commerciaux.

Si ce nombre fait craindre que le fédéral ne respecte pas l'échéance, M. McCallum a soutenu qu'il était tout de même important d'en avoir une puisque cela motivait les partenaires du gouvernement à agir et à faire vite.

Le gouvernement libéral doit tenir une séance d'information, aujourd'hui, afin de fournir plus de détails sur la situation et, possiblement, sur le sort du programme fédéral de santé intérimaire pour les réfugiés.

La ministre de la Santé, Jane Philpott, a laissé entendre, mardi, que les libéraux pourraient profiter de la séance pour révéler comment ils entendaient remplir leur promesse électorale d'abolir les coupes effectuées par leurs prédécesseurs conservateurs dans le programme.

Ces coupes avaient considérablement restreint l'accès des réfugiés et des demandeurs d'asile à certains soins de santé.

Les libéraux ont déjà annoncé que tous les Syriens auraient droit à une couverture complète, mais n'ont pas encore rétabli la situation pour l'ensemble des réfugiés.

La Presse Canadienne