Enquête sur remise en liberté pour le présumé kidnappeur après Noël

Frédéric Lacroix-Couture frederic.lacroixcouture@tc.tc Publié le 23 décembre 2015

©Photo:TC Media Archives - YannCanno.com

MONTÉRÉGIE. Le présumé kidnappeur de Québec, arrêté le 1er décembre à Belœil, sera de retour au palais de justice de Saint-Hyacinthe le 8 janvier.

Patrick Lévesque Paquette reviendra en cour pour subir son enquête sur remise en liberté. Le jeune homme de 24 ans fait face à 17 chefs d'accusation, notamment d'enlèvement, d'agressions sexuelles et de séquestration. 

L'accusé est accusé d'avoir enlevé une jeune femme de 25 ans à Montréal, le 30 novembre, puis de l'avoir amenée dans un motel situé sur la 116 à Mont-Saint-Hilaire. À cet endroit, il aurait agressé la victime à plusieurs reprises dans la nuit du 30 novembre.

La victime avait été retrouvée saine et sauve dans la voiture de l'accusé par des policiers de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent. Elle aurait été menottée à l’intérieur de la voiture. 

Des agents à la circulation avaient voulu intercepter la voiture de Patrick Lévesque Paquette pour une infraction au Code de la sécurité routière, mais celui-ci n'avait pas voulu s'immobiliser.

Une courte poursuite s'était alors enclenchée sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier. La course de l'accusé s'était terminée dans un terre-plein lorsque sa voiture avait percuté un arbre.

En manchette

Enquête sur remise en liberté pour le présumé kidnappeur après Noël

Frédéric Lacroix-Couture frederic.lacroixcouture@tc.tc Publié le 23 décembre 2015

©Photo:TC Media Archives - YannCanno.com


MONTÉRÉGIE. Le présumé kidnappeur de Québec, arrêté le 1er décembre à Belœil, sera de retour au palais de justice de Saint-Hyacinthe le 8 janvier.

Patrick Lévesque Paquette reviendra en cour pour subir son enquête sur remise en liberté. Le jeune homme de 24 ans fait face à 17 chefs d'accusation, notamment d'enlèvement, d'agressions sexuelles et de séquestration. 

L'accusé est accusé d'avoir enlevé une jeune femme de 25 ans à Montréal, le 30 novembre, puis de l'avoir amenée dans un motel situé sur la 116 à Mont-Saint-Hilaire. À cet endroit, il aurait agressé la victime à plusieurs reprises dans la nuit du 30 novembre.

La victime avait été retrouvée saine et sauve dans la voiture de l'accusé par des policiers de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent. Elle aurait été menottée à l’intérieur de la voiture. 

Des agents à la circulation avaient voulu intercepter la voiture de Patrick Lévesque Paquette pour une infraction au Code de la sécurité routière, mais celui-ci n'avait pas voulu s'immobiliser.

Une courte poursuite s'était alors enclenchée sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier. La course de l'accusé s'était terminée dans un terre-plein lorsque sa voiture avait percuté un arbre.